orange guinee guicopres uba guinee votre
Danda Diallo, Directeur général d'Ose Ton emploi
Danda Diallo, Directeur général d'Ose Ton emploi

Entrepreneuriat: 300 jeunes étudiants à l’école de l’incubateur Ose Ton Emploi

Dans le cadre de “Guinée Startup Challenge”, l’incubateur Ose Ton Emploi a lancé ce vendredi 1er mars 2019 deux jours de formation entrepreunariale à l’Université Koffi Anan de Guinée à l’intention de trois cents jeunes étudiants

Présent à cette cérémonie de lancement, Dioubaté Moussa expert emploi de jeunes au programme des nations unies pour le développement (PNUD) Guinée a prodigué quelques conseils aux participants.

“Nous sommes venus accompagner l’incubateur Ose Ton Emploi dans son programme de Challenge pour former et accomagner les jeunes qui veulent être des entrepreneurs. Le PNUD est conscient que la problématique de l’emploi jeunes repose essentiellement sur des solutions internes qui sont propres à la Guinée. Et qu’en Guinée on trouve des solutions qui répondent à cette problématique en tenant compte de la conjoncture nationale qui fait que l’emploi salarié est en train de reculer au fur et à mesure que les années passent. La solution idéale est que les jeunes puissent entreprendre eux-mêmes. C’est pourquoi nous soutenons cette activité pour qu’on est sur le marché de l’emploi guinéen des jeunes qui veulent être des indépendants qui initient des activités, les développent. Non seulement, ils parviennent à se prendre en charge avec ses activités mais aussi ils peuvent contribuer à l’emploi d’autres jeunes afin que ceux-ci aussi sortent de la précarité. Je dirai à ces jeunes d’être persévérants. Il faut se fixer un cap et le tenir. Quand on veut être entrepreneur, on ne sait pas les risques qu’on est en train de courir mais il faut juguler ces risques au fur et à mesure qu’ils se présentent”, a-t-il conclu.

Au micro de notre reporter, Moubarak Ali étudiant à la faculté de médecine de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry et participant à cette formation s’est dit satisfait jusque-là de la formation qu’il a reçue. Par ailleurs, il sollicite un accompagnement financier de la part des organisateurs au terme du projet.

Interrogé, Danda Diallo Directeur général, fondateur de l’incubateur Ose Ton Emploi et organisateur de Guinée Startup Challenge a dit que ce séminaire de formation marque la deuxième étape des activités qui ont été lancées le 21 janvier dernier.

“On a sélectionné 300 jeunes, 200 à Conakry et 100 à Kindia. Aujourd’hui c’est le début de la formation et sensibilisation des jeunes sélectionnés. On propose deux formats. La formation en deux jours sur l’entrepreneuriat et sur le Business Model, savoir comment structurer son entreprise. Ensuite, ces jeunes seront reçus le.week-end prochain par des chefs d’entreprise afin que ces derniers leur expliquent comment ils ont fait pour réussir. À l’issue de cette étape que les jeunes vont travailler sur leur Business Model et nous déposer ces documents qui serviront de support pour la sélection des 75 jeunes qui franchiront l’étape 3”, a-t-il indiqué.

Et Monsieur Diallo de poursuivre:”Les résultats attendus à l’issue de ces étapes: le premier était de sélectionner les 300 jeunes, cela est déjà atteint. Ici, c’est d’avoir 300 Business Model bien travaillé par ces jeunes-là”.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »