orange guinee guicopres uba guinee votre

Entreprenariat : 400 jeunes filles bénéficient du projet  »Femmes Sans Barrières » d’Osez Innover

Le projet ‘’Femmes Sans Barrières’’ lancé par Osez Innover en Guinée a été présenté ce lundi à la Bleuzone de Kaloum en présence de la présidente de Guinée Audacieuse, la conseillère à la primature et la directrice générale adjointe de l’APIP.

Le projet  »Femmes Sans Barrières » en partenariat avec leurs bailleurs de fond pour appuyer la femme guinéenne  de s’en sortir, d’être indépendante, autonome et de se lancer dans des secteurs qui sont normalement dominés par des hommes, d’avoir la confiance de foncer malgré la situation du pays.

« Le but du projet, nous avons 400 femmes que nous avons sélectionnées parmi 2030 femmes qui étaient recrutées. Ces 400 femmes doivent faire un cursus de formation en business management technique et aussi des stages pour qu’elles puissent monter des entreprises définies dans le projet », déclaré Wiatta Jayna Thomas, directrice pays Osez innover.

Il faut signaler qu’il y a six (6) secteurs qui composent ce projet, dont la boulangerie, la pâtisserie, l’agriculture urbaine, la peinture, la coiffure homme et briqueterie. « On souhaite que ces femmes puissent lancer leurs entreprises dans ces secteurs », a indiqué Mme Wiatta.

Les jeunes filles qui ont bénéficié de ce projet se disent être très satisfaites d’être sélectionnées par Osez Innover à travers leur initiative Femme Sans Barrières. « Avec le projet d’Osez Innover, ça transforme les jeunes guinéens. J’ai été transformée par Osez. On m’a aidé à avoir des investissements pour mon projet et jusqu’à présent ils suivent l’accompagnement avec moi », a témoigné Mariama Mohamed Keita, gérante de l’entreprise BGS qui évolue dans le domaine de recyclage des déchets plastiques en pavé et en brique.

Elle a poursuivi son intervention en disant que le concept ‘’Femme Sans Barrières’’ lui dit une femme sans limite. « Grâce à ce concept que j’avais en tête tout le temps, je me suis lancée dans la briqueterie et la transformation des pavés. C’est un travail souvent pratiqué par des hommes. Chez nous en Guinée, certains hommes même n’osent pas se lancer dans ce travail pensant que c’est un travail qui est difficile, mais moi j’ai eu l’audace de faire pour montrer aux femmes guinéennes qu’on ne doit pas toujours rester au marché. On doit aussi briser les limites qui se trouvent entre nous et les hommes », a-t-elle ajouté.

De leur côté, les personnalités qui ont pris part à cette activité se réjouissent de cette initiative qui rentre dans le cadre de la promotion des jeunes filles en Guinée.

« Déjà, je tiens à féliciter toutes lauréates de ce programme. Je pense qu’aujourd’hui, elles ont l’opportunité le savoir être, le savoir-faire d’avoir une certaine éducation financière qui va leur donner la possibilité d’accéder au financement pour leur projet respectifs. C’est que j’ai à dire aujourd’hui à ces jeunes lauréates. C’est qu’elles doivent rêver grand, elles ne doivent pas se fixer des barrières. Elles doivent s’entourer des personnes qui vont les permettre de faire réaliser leur projet », a souligné Mme Hane Djénaba Keita, directrice générale adjointe de l’agence de promotion des investissements privés.

Il faut souligner qu’Osez Innover est un mouvement qui a été crée en 2012. Il est dirigé par des jeunes pour mettre fin au chômage en Afrique de l’Ouest. Ils investissent dans l’écosystème entrepreneurial pour déclencher un changement social.

Ibrahima Sory BARRY

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »