A LA UNEAfrique

Embalo et Alpha Condé, une guerre sans fin !

Hier Mardi 1er février 2022, le Président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalò a été surpris par des militaires lourdement armés au palais du gouvernement en pleine réunion avec le Premier ministre et les membres du gouvernement. De violents combats ont opposé la garde présidentielle aux militaires « rebelles ». Des échanges de tirs qui ont duré près de 5h du temps auraient fait de nombreux morts dans les rangs de la garde présidentielle.

Quelques heures après la fin des hostilités, le président Embalò s’est adressé à son peuple en le rassurant d’être toujours aux commandes de son pays et qu’on voulait l’assassiner à cause du combat qu’il a engagé contre le narcotrafic et la corruption.

En Guinée, l’opinion s’est divisée sur cette actualité, alors que certains se questionnait sur l’opportunité de ce coup de force, des militants et sympathisant de l’ex président Guinéen, Alpha Condé se sont eux, réjouit de ce qui paraissait comme un renversement d’un ennemi juré de leur Champion.

 

AISSATOU

A LIRE =>  Actualité guinéenne, résumé de la journée du vendredi, 18 mars 2022 :
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »