A LA UNEPolitique

Elie Kamano accuse: Alpha, Sidya, Cellou, Dr Faya et Kouyaté ont été les promoteurs de l’ethnostrategie en Guinée

Le président du Parti Guinéen Pour la Solidarité et la Démocratie ( PGSD), était, ce vendredi, 17 juin 2022, l’invité de nos confrères d’Espace FM au compte du dernier numéro de la semaine. Dans sa communication faite sur l’actualité sociopolitique du pays, le chanteur et homme politique n’a pas réfléchi deux (2) fois pour tirer à boulet rouge sur la vieille classe politique guinéenne qu’il estime être à la base des problèmes dont soufre l’organisation d’élections en Guinée.

Elie Kamano fait partie de ces Guinéens qui souhaitent vivement un renouvellement de la classe politique. Pour lui, ces anciens leaders citer ci-haut ont non seulement montré leurs limites, mais ont également été les acteurs qui ont contribué à la promotion de l’ethnostrategie dans notre pays. D’où, les écarter afin d’accorder du crédit à la jeune classe politique reste et demeure la solution après le départ des militaires au pouvoir.

« À mon avis je ne pense pas que Lansana Kouyaté, Alpha Condé, Sidya Touré, Cellou Dalein Diallo et Dr Faya soient la solution après la transition. La Guinée a un problème très profond. Et ce problème pour moi, ce sont eux qui ont été les acteurs majeurs, principaux et promoteurs de l’ethnostrategie qui attrape la Guinée à chaque fois qu’il y a élections. Les mettre dans la course sera le même scénario. Je pense donc qu’ils doivent être mis à l’égard», a tranché le reageman.

A LIRE =>  Nouvelles grilles tarifaires d'Orange Guinée: l'ARPT dit niet et menace(note)

Sur la chaîne politique guinéenne, pas de jeunes se démerdent afin de se hisser au sommet de certains postes de responsabilité. Malheureusement, ils se trouvent bloquer, le fait que les anciens ne leur accordent pas souvent la chance. Toute chose que Elie Kamano regrette.

« Il y a des jeunes gens compétents au sein des formations politiques à qui il faut donner de la chance. Cette classe politique vieillissante ne peut-être une solution. Il faut une classe politique qui va se débarrasser de toutes les considérations ethniques», a-t-il conclu.

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »