Afriquehigh-techPolitique

Élections controversées en Guinée: les réseaux sociaux coupés

En ce jour du double scrutin législatif et référendaire en Guinée, les autorités guinéennes ont apparemment décidé d’empêcher les opposants et autres activistes de communiquer avec les réseaux sociaux depuis la soirée du samedi 21 mars 2020.

Malgré l’annulation de la coupure de l’Internet qu’avait annoncé la guinéenne de la large bande (GUILAB), les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Whatsapp et  Instagram sont coupés.

Pour utiliser ces réseaux sociaux, les plus malins font recours à VPN.

Ces réseaux sociaux notamment Facebook et Twitter étaient devenus des véritables canaux de communication des opposants au changement constitutionnel en Guinée.

 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

A LIRE =>  Colonel Doumbouya au cimetière de Bambeto: un autre pas en avant, louange à Dieu ! (Par Habib Thiam)
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks