A LA UNEEconomie

Élection à la chambre de commerce de Guinée : la mise en garde du président du GOHA

En tant que membre de cette chambre depuis près de 27 ans, nous attirons l’attention des autorités sur le fait qu’elle n’a jamais été transparente en ce qui concerne la centime additionnelle qui rentre. La plupart des présidents des chambres préfectoraux nous ont certifié qu’ils n’ont jamais reçu la centime additionnelle de cette chambre…

Comme nous l’avons toujours souhaité, il faut que la gestion de la chambre soit auditée  en profondeur avant d’aller à une élection. L’audit ne doit pas être orienté contre quelqu’un ; mais, il faut qu’il y ait de la transparence. Donc, il faut qu’on sache comment cette chambre a été gérée. On ne doit pas laisser n’importe qui gérer la chambre de commerce.

Aujourd’hui, le constat est qu’il y a des personnes qui tentent de précipiter les choses pour ne pas qu’on sache les détournements qu’ils ont eu à faire. Et ceci est extrêmement grave. 

On veut bien participer à ces élections pour continuer à défendre les intérêts des commerçants y compris les membres de la chambre à l’intérieur du pays. 

Personnellement, je veux être dedans pour continuer le combat que je mène depuis plusieurs années en tant que président du GOHA. 

Nous profitons de l’occasion pour attirer l’attention de la CRIEF sur ce dossier impliquant des personnes qui veulent diriger la chambre de commerce de Guinée.

A LIRE =>  Guinée: le compte rendu du conseil des ministres du jeudi 14 avril 2022

Nous attirons une fois encore  l’attention de l’ensemble des commerçants et les autorités sur la nécessité de choisir des personnes crédibles pour la gestion de la chambre de commerce. Il ne doit  pas y avoir de favoritisme, de régionalisme. Il faut une élection libre et transparente avec des personnes propres qui n’ont pas de passé flou. 

Pour éviter que des membres de la chambre soient destitués quelques mois après, il faut que les autorités vérifient soigneusement les dossiers des uns et des autres.

Nous n’accepterons pas n’importe qui à la chambre de commerce. C’est pourquoi, nous attirons l’attention des autorités. 

Le 24 février 2022

Chérif Mohamed Abdallah président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »