Rate this post

Après la proclamation des résultats du baccalauréat unique, session 2017, des rumeurs circulaient dans plusieurs endroits du pays, comme quoi, le gouvernement guinéen n’enverra pas d’étudiants cette année dans les universités d’enseignement privées.

Ces rumeurs se sont avérées vraies ont porté fruit, ce samedi 9 septembre, Dr. Binko Mady Touré, secrétaire général au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a ouvertement annoncé au cours d’une réunion qu’il a présidée dans les locaux du département que « l’Etat n’enverra pas cette année les  23.656 admis au baccalauréat unique session 2017, dans les universités privées. Il appartiendra alors aux universités privées de chercher des étudiants.»

Suite à cette situation, il faut signaler que le fondateur de l’université privée Kofi Anan, Dr Ousmane Kaba, avait fait savoir que, cette mesure prise par le ministère en charge « sera un choc dur pour les universités privées qui touchaient plus de deux cent milliards de GNF par an avec la subvention accordée aux universités privées par l’Etat guinéen.»

Il est à rappeler que la première annonce avait été faite par le Ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté, le lundi 31 juillet 2017, au cours du conseil de cabinet dans les locaux de son département.

Zézé Enéma Guilavogui pour aminata.com
Tel, +224 622 34 45 42
Zezeguilavogui661@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here