Éducation : les étudiants de l’Institut universitaire Fayol Plus reçoivent leurs diplômes

Top de nos lecteurs

Covid-19 et communication de crise : Que retenir de la stratégie du gouvernement face à cet épisode pandémique sans précédent ?

Par Laurence LE PODER, Professeure Associée en Economie et Gestion de Crise, KEDGE Beaucoup de choses ont été dites sur la crise sanitaire actuelle. Les...

Mort de Pape Diouf : un témoignage émouvant de Titi Camara

La mort du premier africain ayant dirigé un grand club européen qui est l’Olympique de Marseille suscite des réactions des acteurs sportifs à travers...

Boffa: découverte du corps sans vie d’un élève en classe de terminale 

Une source locale nous informe que le corps sans vie d'un jeune élève en classe de terminale au lycée Koumandian de Wanidara a été...

“22 contacts de l’ homme infecté  au coronavirus identifiés et prêts à être  sous observation si…”

Labé  a connu son premier  cas de contamination  au coronavirus.Un concitoyen  venu de la peninsule ibérique  et qui a échappé  au service de contrôle ...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

L’Institut Universitaire Fayol Plus a procédé ce samedi 22 février 2020 la remise de diplômes de la promotion 2019, à Belvédère dans la commune de Dixinn. Cette cérémonie de remise a été rehaussée par la présence de plusieurs personnalités évoluant dans le domaine ainsi que d’autres.

Devant les récipiendaires de son institut, le Fondateur Elhadj Mamadou Aliou Diallo a dévoilé avec un ton de fierté la composition de cette promotion. Selon lui, il s’agit entre autres : des sages-femmes qui sont au nombre de 19 ; les infirmiers d’Etat 22 ; préparateurs en pharmacie 6 ; comptabilité gestion 12 ; transite 6 ; télécommunication 15 ; MIAGE 6 ; logistique transport 6 ; architecture 3 soit 95 lauréats.

Dans cette même lancée, il a dit qu’en dépit des réalités de l’enseignement privé, marqué essentiellement par un environnement contraignant et compétitif, l’Institut universitaire Fayol plus de nos jours a un bilan pas des moindres, notamment 25 promotions au professionnel en BEP et BTS mises sur le marché du travail, 11 promotions au supérieur et 5 promotions en santé. Avant d’ajouter que ce programme bénéficie l’appui du projet BOCEJ sous le financement de la Banque mondiale. Cet appui est d’ordre matériels, de formation des formateurs, de révision et de rénovation des programmes explique le fondateur.

A LIRE =>  "22 contacts de l' homme infecté  au coronavirus identifiés et prêts à être  sous observation si..."

De son côté la marraine de l’événement Madame Aissatou Bah, chargée des cours chez les sages-femmes à Fayol Plus, s’est réjoui du choix porté sur sa modeste personne, comme marraine de la promotion 2019. “Chers récipiendaires, je vais vous rappeler que vous avez obtenu les diplômes, mais le combat ne fait que commencer qui est le marché d’emploi. Vous avez une mission qui est celle de sauver des vies et donner des réconforts aux êtres humains“, conseille-t-elle.

A LIRE =>  Covid-19 Guinée : le gouvernement ferme les écoles et universités jusqu'à nouvel ordre.

La marraine a également invité les récipiendaires au courage et surtout au respect de la profession : “c’est pourquoi? Je vous exhorte de servir avec courage et amour partout où le devoir vous interpelle dans le pays. Comme l’ si bien dit le célèbre Mahatma Gandhi qu’il n’y a pas de mission impossible. Mais il y a certains missionnaires incapables. Je sais que vous vous ne serez pas ces missionnaires. Je serai là en cas de besoins ma porte grandement ouverte“.

Par ailleurs, le porte-parole des nouveaux diplômés Keletigui Sanoh   a remercié les encadreurs de l’institut avant de dire que “cette journée de remise marque la période de notre vie que nous avons eu la chance de partager. Mais également le premier jour du reste de notre vie. Nous pouvons être fier de ce diplôme de notre formation qui nous donne des atouts importants pour le reste de notre vie professionnelle

Zézé Enéma Guilavogui pour Aminata.com

 

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Covid-19 et communication de crise : Que retenir de la stratégie du gouvernement face à cet épisode pandémique sans précédent ?

Par Laurence LE PODER, Professeure Associée en Economie et Gestion de Crise, KEDGE Beaucoup de choses ont été dites sur la crise sanitaire actuelle. Les...

Mort de Pape Diouf : un témoignage émouvant de Titi Camara

La mort du premier africain ayant dirigé un grand club européen qui est l’Olympique de Marseille suscite des réactions des acteurs sportifs à travers...

Boffa: découverte du corps sans vie d’un élève en classe de terminale 

Une source locale nous informe que le corps sans vie d'un jeune élève en classe de terminale au lycée Koumandian de Wanidara a été...

“22 contacts de l’ homme infecté  au coronavirus identifiés et prêts à être  sous observation si…”

Labé  a connu son premier  cas de contamination  au coronavirus.Un concitoyen  venu de la peninsule ibérique  et qui a échappé  au service de contrôle ...

Opinion : Donzo Elhadj Aboubacar interpelle Sidya Touré

Cher Sidya Touré ;LE TWEET DE LA HONTEEn lisant votre tweet sur la réduction du prix du carburant a la pompe, je ne reconnais...
0 Shares
x