A LA UNEPolitique

Education : le SLECG se retire du processus de recensement des enseignants fonctionnaires

Longtemps menaçant, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée fini par réaliser sa menace. Cette structure décide de suspendre sa participation au processus de recensement des enseignants fonctionnaires en Guinée.

Démarré, il y a quelques semaines ce projet, le SLECG par son secrétaire général a annoncé son retrait à cette opération qui s’inscrit dans le cadre de la réforme éducative guinéenne.

Selon Aboubacar Soumah, le SLECG suspend pour le moment sa participation au processus de recensement des enseignants fonctionnaires.

« On a décidé de nous retirer parce que le ministre de l’enseignement supérieur, Yéro Baldé refuse de se plier aux exigences du protocole d’accord signé entre le SLECG et le gouvernement, le 10 janvier 2019 », a-t-il déclaré ce vendredi 29 mars 2019, chez nos confrères de la Radio Espace fm, dans l’émission ‘’Les grandes gueules’’.

Poursuivant, il a invité ses collègues enseignants de ne pas se prêter au recensement. « Nous allons définir d’autres actions dans le prochains jours pour amener le gouvernement à respecter ses engagements parce que ça ne peut pas continuer comme ça », a annoncé camarade Soumah.

Le gouvernement guinéen doit faire face à cette situation pour éviter que le système éducatif guinéen rencontre à nouveau d’autres difficultés comme dans le passé, qui failli conduire ce secteur à une année blanche.

A LIRE =>  Coupe du Monde 2022 : la Guinée fait match nul face à la Guinée Bissau!!!

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com
Tel: (+224) 656 77 52 34

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks