orange guinee guicopres uba guinee votre

Éducation/Guinée: les nouvelles menaces du SLECG « Si d’ici le 23 septembre… »

À l’issue d’une plénière qu’il a tenu mardi 18 septembre 2018 à son siège, le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée  (SLECG) a menacé de déclencher une grève générale et boycotter l’ouverture des classes prévue pour le 3 octobre prochain pour exiger la reprise des négociations sur les 8 millions de francs guinéens comme salaire de base des enseignants.

« Si d’ici le 23 septembre 2018, nous ne recevons aucun appel de la part du gouvernement nous invitant à reprendre les négociations, alors nous allons déposer un avis de grève, appelant tous les enseignants de Guinée à ne pas répondre à leur appel pour l’ouverture des classes le 03 octobre prochain. Il y a un manque de volonté du gouvernement à revenir sur la table de négociations. Nous avons informé l’inspecteur général du travail de notre disponibilité à reprendre les négociations, mais de cette date jusqu’à maintenant nous n’avons reçu aucun appel », a expliqué Aboubacar Soulager secrétaire général du SLECG.

Poursuivant, il a dit que le SLECG est prêt pour une éventuelle reprise des négociations.

Avant de terminer, il a fait savoir que sa structure syndicale s’est retirée du forum organisé par le Bureau international du travail(BIT) à cause selon lui, de la prise de position du représentant de cette organisation en faveur du gouvernement guinéen.

« Il est venu avec une feuille de route bien préparée, dans laquelle il veut demander la signature d’une trêve sociale au mouvement syndical », a-t-il dénoncé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel : (+224) 622 304 942

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »