Accueil A LA UNE Éducation en Guinée : les examens nationaux décalés pour le 18...

Éducation en Guinée : les examens nationaux décalés pour le 18 juin au 03 juillet 2018

Après la suspension de la grève qui a paralysé le système éducatif guinéen durant plus d’un mois grâce à un accord signé entre le gouvernement et le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) le 13 mars dernier, au palais du peuple, l’heure, est au rattrapage des cours perdus pendant la grève.
Le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a procédé mercredi 21 mars 2018 au réaménagement du calendrier de l’année scolaire 2017-2018 à travers un point de presse dans les locaux de son département.
Le conseil du cabinet  dudit ministère, lors de sa session du 9 mars a décidé d’annuler les compositions du deuxième trimestre et supprimer les congés d’avril au niveau de l’élémentaire et du secondaire.
D’autres mesures prises par le département c’est le prolongement du calendrier scolaire. L’arrêt des cours initialement prévu le 12 mai à été repoussé au 30 mai 2018, pour l’ensemble des cycles d’enseignements.
A l’élémentaire l’organisation des compositions de fin d’année et les examens blancs se dérouleront du 4 au 9 juin 2018, au niveau du secondaire du 31 au 9 juin 2018. Les examens nationaux quant-à eux vont se dérouler du18 juin au 03 juillet 2018 au lieu du 04 au 19 juin.
La proclamation des résultats de  fin d’année pour les classes intermédiaires est fixée au 16 juin 2018 au lieu du 31mai 2018. La fermeture des classes est prévue au 05 juin 2018 au lieu du 20 juin 2018.
Selon, le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation Ibrahima Kalil Konaté (K²), ce réaménagement permettra aux enseignants d’exécuter les programmes d’enseignement dans le respect du nombre de jours impartis, par niveau (152 jours à l’élémentaire et 166 jours au secondaire).
Pour lui, réaménager le calendrier scolaire s’avère indispensable pour la conduite du reste des activités de l’année scolaire.
Ce réaménagement tiendra compte non seulement de la compensation du nombre de jours perdus mais aussi d’une planification par rapport au reste de l’année scolaire en vue d’éviter tout bâclage du programme d’enseignement.
Le ministère de l’éducation nationale a encouragé les encadreurs, les enseignants et les élèves à redoubler d’effort  pour le respect correct du calendrier réaménagé.
Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.com
Tél : (+224) 622 34 45 42
Zezeguilavogui661@gmail.com

AUCUN COMMENTAIRE