orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Education : après le public, le SLECG veut paralyser les écoles privées

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) a appelé, samedi à Conakry, à une mobilisation avec une nouvelle stratégie qui consistera a paralyser les cours dans toutes les écoles privées du pays après les vacances de fin d’année.

« Dès la reprise des cours, tout l’effort doit être concentré sur les écoles privée », a indiqué Aboubacar Soumah, Sg du Slecg au cours d’une Assemblée générale extraordinaire à laquelle ses secrétaires préfectoraux et communaux  du pays ont pris part.

Poursuivant, a il rappelé que le SLECG vient de benecier du soutien des Forces sociales de Guinée (FSG) et de l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG), la plus grande centrale syndicale du pays.

« Nous avons résisté jusque maintenant, il n’est pas question de reculer. Notre destin est entre nos mains, nous devons résister comme nous l’avons fait le 3 octobre. Nous devons être plus déterminés. Il faut dire au gouvernement et au Premier ministre que nous sommes toujours déterminés et engagés à aller jusqu’au bout », a dit M. Soumah.

Les enseignants guinéens sont en grève depuis le 03 octobre 2018, date de la rentrée scolaire.

SD/te/APA

Share and Enjoy !

Shares
A LIRE =>  C’est clair que nous sommes dans la dictature obscurantiste comme sous la révolution.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »