A LA UNEPolitique

Dr Ousmane Kaba aux opposants du CNRD: «laissons ces jeunes militaires nettoyer ce pays avant de le donner à un civil»

Le numéro 1 du parti PADES est loin de ceux-là qui pensent que les nouvelles autorités doivent rendre, dans un bref délai, le pouvoir aux civils. Partant donc de la corruption généralisée que connaît la Guinée depuis des années, l’ancien ministre de l’économie guinéenne estime que les militaires sont les mieux placés pour redresser notre nation. À son attendement, bien que la Guinée nécessite revenir à l’ordre constitutionnel, mais qu’il faut par endroit donner le temps aux hommes de Colonel Doumbouya, afin de pouvoir mettre fin à la gabegie, à la corruption, au pillage des derniers publics afin que les ressources de notre pays soient profitables à tous.

«Ça ne sert à rien de se précipiter d’avoir un président civil qui ne pourra rien faire. Travaillons ensemble avec ces jeunes, pour que nous aspirons à l’exemple du Ghana, qui grâce à un militaire, ce pays qui était considéré comme l’un des plus corrompus en Afrique, a pu sortir de là et est devenu un exemple aujourd’hui. Alors laissons les jeunes gens nettoyer le pays, pour que nos ressources puissent profiter à tous les fils et toutes les filles de la Guinée», a fait remarquer cet économiste.

Pour lui, si la paix reste et demeure un objectif fondamental pour le développement économique de tout pays, alors le Comité National pour le Rassemblement et le Développement ( CNRD), doit être soutenu enfin d’éviter des erreurs du passé. Selon lui, ceux ou celles qui disent n’avoir rien vu et entendu depuis la prise du pouvoir par la junte doivent se tromper, puisque la Guinée est sur la bonne voix.

A LIRE =>  Guinée: le compte rendu du conseil des ministres du jeudi 14 avril 2022

« Le 05 septembre 2021, les jeunes militaires ont mis fin à la plus grande dictature que la Guinée ait connue. Nous avons déjà vécu une transition qui a été jonchée de cadavres. Nous ne voulons pas que la présente soit comme ça. Il faut donc que nous tirons des leçons du passé. Pour cela, moi je pense que celle (transition) en cours doit avoir deux 2 objectifs essentiels. Le premier, c’est le retour à une vie constitutionnelle normale après des élections transparentes dans la concertation et l’adhésion de tous les Guinéens.

Le deuxième qui semble aussi important, est qu’il faut nettoyer la Guinée avant de la donner à des civils. C’est-à-dire, combattre d’abord la corruption. Et à ce sujet, je pense que les militaires sont mieux placés pour cela», a-t-il tranché.

Sâa Robert KOUNDOUNO

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »