Dr Faya Millimouno se dit déçu de sa corporation politique

Top de nos lecteurs

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Le président du parti Bloc Libéral ne se sent plus à l’aise dans sa peau de leader politique en Guinée. Dr Faya Milliomouno a indiqué son indignation à cette corporation dans l’émission les ‘’Grandes Gueules’’ de la radio Espace fm ce mercredi 27 mai 2020.

A LIRE =>  Des opposants déportés à Soronkoni: "(...) Alpha Condé avait dit qu'il prenait la Guinée là où Sékou Touré l'a laissé"

Interrogé sur des sujets brulants de l’actualité du pays, notamment la gestion de la crise sanitaire et l’élection d’un nouveau président à la CENI, le président du BL est parti droit au but.

« Je suis vraiment déçu de notre corporation. Parce que parmi nous, il y a trop d’incohérences. Comment on peut comprendre la CENI qui est représentée par l’opposition et la mouvance présidentielle. Certains d’entre nous se permettent de partir voter pour l’élection d’un nouveau président alors qu’on a toujours dit que cette CENI ne répond pas aux normes d’une bonne CENI.  Ce qui veut dire qu’ils cautionnent tous la défaillance de cette CENI. D’abord, il fallait chercher à assainir cette CENI avant de passer à d’autre chose. Mais on dit que les élections ne sont pas crédibles et nous ne les reconnaissons pas. Après on part encore pour élire le président de cette même CENI qu’on a toujours critiqué », a-t-il dénoncé.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

A LIRE =>  Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d'écoles privées et enseignants du SEBGUI
- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Et si les guinéens sont favorables à une loi sur la castration des violeurs?

C'est depuis plusieurs années secret de polichinelle, le viol prend des proportions alarmantes en république de Guinée, au point où la récurrence  des cas...

Manifestation du 8 juillet: “c’est une occasion de mettre Alpha Condé hors d’état de nuire”, selon le GOHA

DECLARATION  Conformément à la décision du FNDC d’organiser une marche de protestation le 08 juillet sur l’ensemble du territoire national, contre la soi-disante nouvelle constitution,...

Labé : un accord tiré par les cheveux entre fondateurs d’écoles privées et enseignants du SEBGUI

Comme promis par le préfet Safioulahi Bah aux élèves qui lui ont rendu visite mercredi, fondateurs d'écoles privées et enseignants en grogne du SEPGUI...

Un garçon meurt victime électrocution sur un manguier

Quelques minutes avant le crépuscule  de ce mercredi à Ndiolou,secteur du quartier Pounthioun, un garçon d'entre quatorze et quinze an d'âge  est mort électrocution...

Labé : les élèves prennent la rue et s’adressent au préfet

Les élèves des écoles privées de Labé appuyés par  le collectif des élèves de la ville ont battu le pavé. Ce mercredi pour exprimer...
0 Shares
x