Double scrutin du 22 mars 2020: les observateurs Afrique-diasporas condamne les violences

Les membres du Consortium Panafricain de la synergie des observateurs électoraux de la société civile Africaines et de la Diaspora Afrique( CPS Afrique-diasporas), était face à la presse, le mercredi 25 mars 2020, à Conakry, pour expliquer le déroulement du double scrutin du 22 mars dernier.

En effet, les observateurs ont indiqué dans une déclaration que ces échances électoraux ont respecté les nomes et principes internationaux. Cosme ADANDOZAN ROMANUS, Chef de mission, a déclaré que des constats d’observation issus de la compilation factuelle des fiches d’observation électorales de l’ensemble de leurs observateurs internationaux ont été déployés sur le territoire national tant à Conakry que à l’intérieur de la Guinée.

Dans cette même lancée, la mission a souligné que les observateurs on ressortit les éléments et aspects suivants qui constituent le reflet substantiel et les points saillants de cette double consultation électorale législative et référendaire que leur Consortium a relevé qui sontentre autre: Le respect en général des heures d’ouverture et de clôture du vote, à part quelques légers retards en certains endroits n’excédant pas 30 mn;la disponibilité en général du matériel électoral en quantité suffisante;la présence sécurisante des éléments de l’Unité Spéciale de Sécurisation des Élections en abrégé USSL, dont la promptitude de réaction a été nécessaire et déterminante en termes de sécurisation effective, et de prévention de toute perturbation à grande échelle du scrutin; l’affichage devant les Bureaux de vote de la liste dite jaune, relative aux électeurs enlevés du fichier électoral, conformément aux dispositions et recommandations d’apurement des experts de la CEDEAO concernant le fichier électoral initial controversé, la participation appréciable(…)

Cette mission d’observation à noter également, que des violences perpétrées ont conduit à des dégâts matériels ainsi que des morts d’hommes:<< Notre Mission en Consortium déplore et condamne avec la plus grande énergie; le constat effectif donc de ces violences perpétrées en certains endroits de Conakry et aussi à l’intérieur du pays, lesquels sortent du cadre républicain et d’expression démocratique ; Le constat de propos à caractère tendancieux, frisant à notre entendement, l’injonction et l’immixtion de l’Union Européenne en amont du scrutin, notamment en date du 20 Mars 2020 avec la communication de son Service Européen pour l’Action Extérieure qui, au travers de sa Déclaration sur le processus électoral guinéen, en fustigeait d’emblée la crédibilité et le sérieux de tenue dudit scrutin, sans même en attendre la tenue effective de celui-ci(…)>>.

Zeze Enema Guilavogui
Tel: 224 622 34 45 42

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »