Dinguiraye : une décision du Préfet qui n’enchante pas les citoyens

Le Préfet de Dinguiraye, le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo, vient de prendre une décision qui n’enchante pas les citoyens de cette ville. En effet, suite au bitumage d’au moins 5 kilomètres au centre-ville de Dinguiraye des accidents de circulation dont certains mortels ont été enregistrés. Pour limiter ces accidents, une réunion extraordinaire s’est tenue le 18 mars 2018.

Cette réunion a regroupé les autorités préfectorale et communale, les services de défense et de sécurité, l’union et le syndicat des transporteurs et conducteurs de taxis motos, la société civile, la chambre de commerce, les associations de femmes et de jeunes etc.

Au terme de cette réunion, un certain nombre de mesures avaient été prises notamment, la confection des ralentisseurs sur la chaussée, le déguerpissement des marchands de la voirie, infliger des amandes pour les cas d’excès de vitesse et les surcharges.
C’est ainsi que le 24 mars, la Mairie, l’union et le syndicat des transporteurs ainsi que d’autres personnes de bonne volonté ont mis la main à la poche pour confectionner les ralentisseurs. Depuis cette date, aucun accident n’a été enregistré.

Etant absent pendant cette période pour « des raisons de santé », le Lieutenant-Colonel Mamadou Lamarana Diallo qui vient à peine de rentrer à Dinguiraye a ordonné à ce que ces ralentisseurs soient détruits. Pourtant, avant leur confession 9 cas d’accidents dont 5 mortels avaient été enregistrés.

La question qui taraude les esprits est de savoir, pourquoi une telle décision ? Quelle mesure envisage-t-il pour éviter des accidents de circulation ? Autant de questions que les citoyens s’interrogent.

Certains aillent jusqu’à lui qualifier de gérer la préfecture de Dinguiraye par coups de téléphone. « Depuis sa nomination, il n’a pas fait deux semaines ici. A chaque fois, il dit qu’il est appelé par le Président de la République, Pr Alpha Condé, ou encore par le Ministre de l’Administration, Général Boureima Condé », a déploré un acteur de la société civile.

Pour l’heure, l’incriminé reste injoignable. Quant au secrétaire général chargé des collectivités, Faust Dopavogui : « le préfet était parti pour des soins à Paris. Il a pris du temps. Dès qu’il est rentré, il nous a dit qu’il doit repartir et accompagner le Président Alpha Condé pour effectuer l’Oumra (petit pèlerinage), mais il vient de nous en informer qu’il aurait accusé un retard. Donc, il n’ira plus », a-t-il indiqué.

Le site www.aminata.com qui s’est procuré une copie de tous les signataires pour la confection des ralentisseurs ainsi que les sanctions prévues vous les propose.

Affaire à suivre…

Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

mbooumar@gmail.com

Alpha Oumar Diallo

Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL https://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

Share
Published by
Alpha Oumar Diallo

Recent Posts

Affaire Port autonome de Conakry : le syndicaliste Cheick Touré emprisonné à la maison centrale

Après son audition hier mardi 18 septembre à la direction de la Police Judiciaire (DPJ) suivie d'une garde à vue…

7 heures ago

Conakry : Sit-in devant la cour constitutionnelle pour protester contre la destitution de Kelefa Sall

Sur l'invitation de la Cellule  Balai citoyen, les acteurs de la société civile guinéenne  et certains militants et sympathisants des…

7 heures ago

Remaniement au sein de l’UFDG : Cellou Dalein responsabilise un nouvel adhérant

Le chef de file de l’opposition guinéenne a décidé de procéder à un remaniement au sein de son parti l’Union…

9 heures ago

Polémiques autour du parti MoDeL d’Aliou Bah : « c’est Alpha Condé qui le finance pour avoir Ratoma et le Fouta, honte »

Après le lancement officiel de son parti politique appelé Mouvement Démocratique Libéral (MoDeL), des rumeurs commence déjà a circulé sur…

11 heures ago

Siaka Barry : “je suis très déçu d’Alpha Condé”

C'est un Siaka Barry très critique à l'égard du régime de son ancien mentor Alpha Condé qui a réagi au…

12 heures ago

Éducation/Guinée: les nouvelles menaces du SLECG “Si d’ici le 23 septembre…”

À l'issue d'une plénière qu'il a tenu mardi 18 septembre 2018 à son siège, le Syndicat libre des enseignants et…

13 heures ago