orange guinee guicopres uba guinee votre
Oumar Bah, candidat indépendant à Dinguiraye
Oumar Bah, candidat indépendant à Dinguiraye

Dinguiraye : « La Préfecture a besoin des jeunes crédibles pour sortir de l’ornière », dixit Oumar Bah, le plus jeune des candidats

La Préfecture de Dinguiraye a enregistré au total 8 candidatures dont une indépendante pour les élections communales prévues le 4 février prochain. Parmi ces candidats figure Oumar Bah, le plus jeune candidat de cette préfecture située à … kilomètres de la capitale Conakry en séjour à Conakry, s’est exprimé ce mercredi 2 janvier 2018 sur ses motivations, ses ambitions, sa stratégie ainsi que ses attentes. 

Lisez !!!
Aminata.com : Bonsoir monsieur veuillez-vous présentez à nos aimables lecteurs.

Oumar Bah : Bonsoir monsieur M’Böh, je suis Bah Oumar, âgé de 39 ans. Je suis fils de Dinguiraye et bien entendu candidat dans cette préfecture pour les élections locales au compte du Parti du Travail et de la Solidarité (PTS) dirigé par Elhadj Mamadou Diawara.


Qu’est-ce qui vous a motivé à être candidat dans cette Préfecture ? 

Merci pour cette question. Ma candidature est motivée à cause de l’absence des jeunes dans les postes de prises de décisions. Parce qu’à chaque rencontre des jeunes, nous nous disons que les jeunes ne sont pas associés dans les prises de décisions. Et, pour moi on ne peut pas parler d’implication de jeunes sans affronter des combats des échéances électorales. Il faudrait que nous jeunes nous nous levons et que nous prenons notre destin en mains. Cela à plusieurs raisons, d’abord étant le présent et le futur de notre pays et non ceux-là qui pensent que nous sommes le futur. Donc, osons affronter les élections pour être des décideurs pour changer positivement notre pays.

Pourtant, on vous connait en tant qu’acteur du football. Car, étant le président du District de football. Pourquoi candidat pour briguer le poste de la mairie ?

Merci mon frère de m’avoir posé cette autre question. Effectivement, je suis président du District de football de la préfecture de Dinguiraye, membre du Bureau exécutif de la Ligue Guinéenne de Football Amateur. Où j’ai été le premier jeune de la Région de Faranah à être dans la gestion du football guinéen niveau national. Donc, j’ai une expérience dans la gestion administrative du football guinéen ; j’ai une expérience dans le domaine de l’entreprenariat mais également dans le domaine de l’administration guinéenne en générale. Car, j’ai été attaché de Cabinet de l’ex Préfet de Dinguiraye durant trois années. Pendant cette période, étant proche du premier représentant du Président de la République à Dinguiraye, j’ai acquis une certaine expérience qui m’a permis de connaitre comment gérer l’administration et comment collaborer avec la communauté.

Dites-nous concrètement monsieur Bah qu’est-ce que vous voulez apporter à Dinguiraye comme nouveauté une fois que vous êtes élu Maire ?

Si je suis élu Maire de Dinguiraye, je promets avec mon expérience faire une contribution positive pour l’épanouissement de cette Préfecture. C’est cette ambition qui me tient à cœur. Une fois Maire, je pourrais négocier avec des Ambassades pour obtenir de grands projets de développement pour Dinguiraye. Aussi, les ressortissants et amis de Dinguiraye qui souhaitent investir pourront le faire, parce qu’ils auront en face des personnes crédibles dont Dinguiraye souffrait depuis des années. En ce moment, ce sont des projets qui vont se succédés et non des détournements ou aller arnaquer les pauvres citoyens.

Votre candidature n’est-elle pas pour votre intérêt personnel ?

Je me suis présenté pour défendre les intérêts des populations de Dinguiraye. Si c’était à cause de mes intérêts personnels je n’allais pas être candidat, parce qu’avec mes relations et grâce à Dieu je vais vivre paisiblement jusqu’à ma mort. Mais quand tu vis paisiblement en soi même sans contribuer au développement de ta communauté c’est une perte. Mais, moi je ne souhaite pas cautionné cette perte, raison pour laquelle je vais faire mes affaires, faire les affaires de mes parents, celles de Dinguiraye et de la Guinée toute entière.
Dans ce cas quelle est votre stratégie et quels sont vos attentes à l’endroit des citoyens dont vous voulez aider ?

Ma stratégie est toute simple mais très très importante, c’est le porte à porte et non les mamayas. En ce qui concerne mes attentes, je demande à tous les dinguirayekas à soutenir ma candidature surtout aux jeunes, parce que c’est la première fois qu’un jeune se présente comme candidat dans cette préfecture. Donc, ils doivent saisir cette occasion pour essayer cette fois si un jeune à la tête de cette commune pour apporter un vrai changement, parce que cette préfecture a besoin des jeunes crédibles pour sortir de l’ornière.

Qui sont ceux-là qui vous soutiennent dans votre démarche ?

D’abord, le leader de notre parti je veux parler d’ElhadjMamadou Diawara « Yaourt de Guinée ». Aussi, je bénéficie des soutiens à l’intérieur et à l’extérieur de notre pays non négligeables.

Vous êtes 8 candidats pour le poste de la mairie de Dinguiraye. Avez-vous un atout ?

Vous avez raison nous sommes au nombre de 8 candidats. Mais, je vais vous dire que depuis que j’ai déposé ma candidature contrairement aux autres, je reçois des encouragements, partout les gens parlent de biens de moi et de mes parents, donc c’est un honneur pour moi. Cette confiance est une fierté pour moi. Autre atout, c’est qu’en 1998, j’ai quitté notre pays et sillonné dans presque 25 pays africains dans lesquels j’ai appris au moins 11 langues locales. Cette aventure m’a permis d’être dans les bureaux des ressortissants Ouest africains pour voir comment ces ressortissants gèrent les communautés.

Comment comptez-vous affrontez les « grands partis » qui sont l’ufdg et le Rpg arc en ciel qui par le passé occupent respectivement la première et deuxième places dans cette préfecture ?

D’abord pour les élections communales, c’est la personne du candidat qui compte et non le parti politique. Donc, je n’ai pas peur d’autres partis sur le terrain. Peut-être même c’est l’un de ces partis-là qui viendra s’allié derrière moi et non le contraire parce que j’ai la confiance en moi-même.

Merci et bonne chance monsieur Bah

C’est à moi de vous remercier.

Propos recueillis par Oumar M’Böh pour Aminata.com

+224 622 624 545/666 369 744

 mbooumar@gmail.com 

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »