orange guinee guicopres uba guinee votre
Réunion de l'Observatoire Local de la Gouvernance et de la Redevabilité
Réunion de l'Observatoire Local de la Gouvernance et de la Redevabilité

Dernière Manif du FNDC : un bilan confirmant des tueries publié par l’Observatoire Local de la Gouvernance et de la Redevabilité

A travers un point de presse animé mercredi 23 octobre 2019, l’ONG, Observatoire Local de la Gouvernance et de la Redevabilité a publié un bilan qui dénonce les violences survenu lors des manifestations du FNDC du 14, 15 et 16 octobre dernier.

Ce travail a été effectué par 1 450 observateurs qui ont été orientés, outillés et déployés dans tous les quartiers de la capitale guinéenne Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays.

Il a été réalisé par les démembrements du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne.

Dans ce rapport qui a été lu par le coordinateur du quartier Wareah, huit cas de mort par balles ont été signalés dont un gendarme et des blessés graves par endroit et de nombreuses interpellations à Conakry jusqu’à l’intérieur du pays.

« Lors de ces manifestations, la présence de nombreux mineurs dans la manifestation, des injures et menaces des manifestants envers les forces de sécurité, l’utilisation présumée de l’alcool et autres stupéfiants, la présence active de la croix rouge guinéenne aux côtés des blessés ont été constatés », a déclaré N’Bemba Déenko Condé.

Poursuivant son intervention, il indiqué l’utilisation d’arme à feu ayant entrainées des morts d’hommes, des blessés, des actes d’incivisme, de déviance, des provocations et de violences de la part des manifestants.

A cette occasion, l’Observatoire Local pour la Gouvernance et de la Redevabilité a condamné les morts d’hommes et les différentes exactions enregistrées durant ces journées de grève.

Cette organisation non gouvernementale a aussi interpellé toutes les parties prenantes à jouer leur rôle notamment les partie politiques, à la responsabilité et d’user de tous les moyens légaux pour mettre terme aux actes de déviance, des discours belliqueux et de violences. Au premier ministre et le FNDC de tout mettre en œuvre pour se mettre autour d’une table de dialogue et d’arrêter les violences, aux autorités judiciaires de tout mettre en œuvre pour situer les responsabilités dans les violences, faire la lumière sur les tueries et garantir une justice transparente pour les personnes interpellée.

« Nous lançons un appel solennel aux citoyens et aux populations guinéennes de toutes les régions à la retenue pour préserver la quiétude sociale dans le pays ».

Cette mission d’observation se poursuivra ce jeudi 24 octobre suite à l’appel d’une nouvelle manifestation du FNDC.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »