Il a été le remplaçant de feu Jean Marie à l’Assemblée nationale, lui aussi vient de rendre l’âme ce mercredi 15 novembre. Le doyen Cécé Balamou comme l’appelait les militants de l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG) était un fervent partisan de l’ancien premier ministre.

Inscrit suppléant de l’opposant historique il l’a automatiquement remplacé quand celui-ci est décédé. Militaire de carrière, le colonel Balamou a l’UPG dirigée par Jean Marie Doré. Avec son décès, un vide juridique se crée car aucune loi ne prévoit ce genre de circonstance.  A suivre.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 656 39 19 76

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here