Des conducteurs de taxi-motos devant la préfecture de Labé
Des conducteurs de taxi-motos devant le siège de la préfecture de Labé

Début musclé des opérations de déguerpissement des taxis motos des artères du centre ville

En marge des échauffourées entre taxis motos et agents de la garde communale de Labé survenues le weekend dernier et qui s’est soldé par des blessés et un important dégât matériel dont l’incendie du tricycle de service de la garde  communale, la commune a décidé de la suppression de certaines stations de taxis situées au centre ville.

Mardi les taxis motos affichaient déjà leur désaccord mais l’opération déguerpissement a commencé tôt ce mercredi appuyé par les forces de l’ordre requis pour la circonstance

Le secrétaire général du syndicat UST Sow Alpha Abdoulaye estime que la manière n’était pas la meilleure de faire partir les taxis motos surtout qu’en tant que responsables ils étaient prêts à accompagner la commune :

« lorsque nous sommes allés à la commune, ils ont dit que c’est une information qu’il nous donne et qu’il n’y avait pas de négociations, on avait  convenu qu’on devait accompagner la commune dans le déguerpissement, ls nous ont donné l’heure, c’était entre neuf heures et dix heures mais on a été surpris par leur action car dès 6 heures, ils ont déployé les services de sécurité et ont commencé à interpeller les chauffeurs venus faire des courses… »

 

A la commune le premier vice maire Mamadou Aliou Sampiring Diallo demandent aux hommes en tenue orange de mettre la balle à terre, il a tenu à rappeler que c’est loin d’être un règlement de compte mais une nécessité de rendre la circulation u centre ville fluide tout en précisant qu’hormis les taxis motos les étalagistes sont concernés ainsi que toute personne empiétant sur l’espace public et obstruant le passage.

Ce mercredi la ville est certes grouillante de monde mais bien de magasins sont restés fermés à cause de leurs propriétaires qui avaient la peur au ventre.

Une sono tournante parcourait la ville et sensibilisait la foule.

Ousmane K. Tounkara

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »