A LA UNENouvelles des Regions

Daralabé_ La femme du maitre coranique délinquant quitte à son tour le village vaincu par la honte

Quelques jours après qu’un maitre coranique ait été reconnu responsable de la grossesse d’une fille qu’il enseigne et déficiente mentale, les citoyens de Ndiré dans la commune rurale de Dara se montrent peu enclins à aborder le sujet et font bloc pour tenter de contenir la honte né de cet évènement.

Du coté de la commune rurale de Dara, le maire semble perdu et dépourvu de la moindre nouvelle en provenance tant du président de district qui abritait le faux dévot que du citoyen qui avait sonné l’alerte concernant ce scandale.
La seule carne informative disponible pour l’heure est à l’actif de la mère de la victime qui indique que sa fille a été conduite et prise en charge au centre de santé et que l’affaire a été réglée à l’amiable.

À l’éclosion des faits, quand le marabout est passé aux aveux en marge d’une prière du vendredi, surexcitée la jeunesse de Ndiré a voulu régler son compte au marabout qui a pris la poudre d’escampette laissant seule son épouse elle-même en état de famille. Cette dernière, elle-même vaincue par la gêne a quitté à son tour le village.

Au début de l’affaire la directrice régionale des affaires sociales semblait impliquer pour faire avancer le dossier mais ces derniers jours elle affiche une certaine distance sous prétexte qu’elle est perdue dans une démarche administrative.

A LIRE =>  Labé_ fin de l’atelier national sur la thématique de proposition et de production de textes juridiques en faveur des jeunes

Des source proches de la famille d’accueil du marabout estime que le frère ainé du marabout qui l’a orienté vers Ndiré avait dit à sa présentation  la phrase suivante :
« Je compte sur toi et espère que tu ne vas pas me faire honte aux yeux de ces amis… »

Une phrase qui interroge sur le passé du marabout qui si tant est n’est pas à sa première incartade.

Tkillah Tounkara 

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »