orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Crise à la Cour Constitutionnelle : « c’est un montage honteux pour déstabiliser un homme au service du peuple », dixit Dr Abdoulaye Diallo du CNOSCG

Les dénonciations ne faiblissent pas depuis l’annonce de destitution de Kelefa Sall président de la Cour Constitutionnelle par des conseillers de l’institution. Dans un entretien qu’il vient d’accorder à des journalistes, Docteur Abdoulaye Diallo, vice-président du conseil national des organisations de la société civile guinéenne (CNOSCG) et président de « Publiez Ce que Vous Payez Guinée » parle d’une machination.

« La société civile s’opposera à toute forme de bâillonnement de la jeune démocratie guinéenne. Cette crise est une fabrication, un montage honteux pour déstabiliser un homme qui est au service du peuple. C’est une machination pour nuire à la bonne marche de la démocratie guinéenne », a-t-il affirmé.

Pour cet activiste, toutes les personnes soucieuses de l’encrage démocratique doivent se mobiliser pour barrer la route à ceux qu’il appelle des fossoyeurs des institutions républicaines.

Avant de terminer, il a fait savoir que la société se servira de toutes les formes de revendication prévues par la loi pour barrer la route aux projets sataniques qui tenteront de nuire à la démocratie chèrement acquise par le peuple de Guinée.

« Le peuple ne va pas accepter un pas en avant et mille pas en arrière », a-t-il conclu.

Sauf changement de dernière minute, les forces sociales de Guinée vont se rendre à la Cour Constitutionnelle dans l’après-midi de ce mardi 18 septembre 2018 pour dit-on, apporter leur soutien à Monsieur Kelefa Sall.

A LIRE =>  Il faut qu'on comprenne le sens de la règle qui dit qu'on ne commente pas une décision de justice.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Tel: (+224) 622 304 942

 

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »