Covid-19 : le GOHA s’insurge contre l’arrivée de 200 chinois

Top de nos lecteurs

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires ( GOHA) souhaite à tous les fidèles musulmans de Guinée une bonne fin du mois saint de ramadan et profite de l’occasion pour remercier les commerçants pour tous les sacrifices consentis afin de rendre accessibles les denrées de 1ère nécessité.

Par ailleurs, le GOHA constate que la mauvaise gestion de la pandémie par les autorités à tous les niveaux impact considérablement les activités économiques nationales, malgré les promesses faites comme d’habitude par l’abonné aux promesses. Entretemps, certaines de nos compatriotes commerçantes sont bloquées au Sénégal, faute d’autorisation d’entrée en territoire Guinéen, terre de leurs ancêtres, alors que plus de 200 chinois sont accueillis soi disant pour la construction d’un chemin de fer (une promesse de plus).

A LIRE =>  Quand l’incivisme de certains citoyens agacent les travailleurs de Guicopres

Cette ignorance totale du sort de nos compatriotes en détresse prouve si besoin en était encore, le mépris de nos dirigeants face au sort du guinéen. Or, un Etat responsable est soucieux du sort de ses ressortissants, où qu’ils se trouvent. C’est pourquoi, le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) invite tous les patriotes à se joindre à lui pour réclamer le retour en terre guinéenne de nos sœurs bloquées au Sénégal.

Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) exige du gouvernement la prise des mesures appropriées afin de permettre à nos sœurs de retrouver leurs familles, surtout en cette période de pandémie. Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) est confiant du fait que tôt ou tard, le peuple finit toujours par triompher, quelles que soient les précautions prises par un dictateur.

A LIRE =>  Des opposants déportés à Soronkoni: "(...) Alpha Condé avait dit qu'il prenait la Guinée là où Sékou Touré l'a laissé"

Conakry le 21 Mai 2020

Le Président du GOHA Chérif Mohamed Abdallah

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....
0 Shares
x