A LA UNEPolitique

Cour constitutionnelle : Alpha Condé tire-t-il les ficelles ?

Les ennuis se poursuivent pour Kelefa Sall président de la Cour Constitutionnelle. Huit conseillers de son institution tentent de le destituer, apprend-on de sources sûres.

Ces huit conseillers qui parlent d’une opacité dans la gestion de cette institution républicaine auraient déjà saisi l’Assemblée nationale pour une motion de défiance.

Monsieur Sall dont le mandat se termine en 2022 n’a pas encore accepté de faire de commentaire sur le sujet.

En début d’année, d’autres conseillers avaient entrepris la même démarche sans succès.

Au cours de la prestation de serment du président Alpha Condé lors de sa réélection pour un second et dernier mandat en 2015, Kelefa Sall avait demandé au chef de l’État de ne pas écouter les sirènes révisionnistes.

C’est pourquoi, des opposants, des activistes de la société civile soupçonnent le président Condé de titrer les ficelles pour une éventuelle modification de la constitution afin de briguer un troisième mandat. Le président Condé tirerait-il les ficelles ? Attendons de voir.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du 07 octobre 2021 :
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks