A LA UNEPolitique

Congrès de la FESATEL : Abdoulaye Sow de l’USTG sur les défis des syndicalistes

La Fédération Syndicale Autonome des postes et télécommunications (FESATEL) a tenu son deuxième congrès mercredi 27 mars 2019 au palais du peuple pour renouveler son bureau exécutif. A cette occasion, le central syndical de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), version Abdoulaye Sow a été convié.

Dans son discours de circonstance, le secrétaire général de l’USTG  a indiqué que ce congrès se tient à un moment où la Guinée est à la croisée des chemins. « Il y’a des défis énormes qui nous interpellent tous: c’est d’abord le dialogue social qui est le socle de la paix dans un pays. Il faudrait que les acteurs se concertent, qu’ils discutent, qu’ils trouvent tous les problèmes autour de la table », a-t-il déclaré.

Le défi pour le mouvement syndical guinéen c’est l’unité, poursuit-il, « nous savons tous ce qui s’est passé en 2007 et en 2008 en Guinée. Aujourd’hui il y a nécessité de nous unir pour que nous soyons encore fort, comme les années passées. L’autre défi c’est notre rôle régalien qui consiste à défendre le travail et les travailleurs. Le travail d’abord, parce que sans travail il n’y a pas de travailleurs, il faut que nous encouragions tous le développement de notre pays. Pour qu’il y ait investissement il faut qu’il y ait la paix », a ajouté l’adversaire d’Abdoulaye Camara qui se reconnait aussi secrétaire général de l’USTG, à l’issue du congrès de Mamou.

A LIRE =>  Le Développement De La Guinée C'est Par La Jeunesse Guinéenne

Plus loin, le camarade Sow a souligné que l’investissement amène la croissance, la création de la richesse et ça amène l’emploi, la maîtrise de l’inflation, la maîtrise du système de paiement international et des moyens de paiement. « Donc nous devons nous battre pour que notre pays ait la paix pour attirer les investisseurs à être dans notre pays », a-t-il encouragé.

Il a ensuite rappelé que le travailleur a des droits, « aujourd’hui nos droits sont spoliés, les licenciements arbitraires, les séquestrations au lieu de travail, nous devons faire en sorte que le guinéen se sente bien au travail, qu’il bénéficie d’un salaire décent qui lui permet de vivre ».

A l’issue de ce congrès, Abdoulaye Barry a été réélu secrétaire général de la FESATEL.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks