Conakry: tenue d’un atelier sur la cartographie et l’analyse de l’écosystème numérique guinéen 

Atelier sur la cartographie et l'analyse de l'écosystème numérique
Atelier sur la cartographie et l'analyse de l'écosystème numérique

En prélude de la mise en place d’une plateforme de mutualisation des compétences et d’actions des acteurs des TIC en vue de l’emploi jeunes en Guinée le Centre du commerce international (ITC) en partenariat le ministère du commerce a organisé les 06 et 07 novembre 2019, un atelier de concertation sur la cartographie et l’analyse de l’écosystème numérique Guinéen à Conakry.

Selon les organisateurs, le principal but de cet atelier rentre dans le cadre de la présentation des résultats préliminaires ainsi que les tendances de la cartographie et l’analyse de l’environnement numérique Guinéen.

L’objectif visé est la mise en place d’une plateforme des acteurs pour stimuler les opportunités d’affaires de création d’emplois pour les jeunes.

À leurs dires, dans un premier temps, cette étude propose d’identifier les segments porteurs permettant la création et la pérennisation d’emplois jugés attractifs pour les jeunes.

À les en croire, cette identification est basée sur une recherche documentaire ainsi qu’une enquête de terrain menées auprès des acteurs du secteur numérique sur toute l’étendue du territoire national.

Pendant ces deux jours, les échanges se sont orientés autour de ces segments jugés porteurs, ainsi que la méthodologie et les résultats de l’enquête.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la promotion des opportunités d’affaires et d’emplois durables des jeunes à travers le renforcement de la chaîne de valeur des TIC.

Ce volet est l’un des quatre volets du grand programme INTEGRA financé par l’Union européenne avec un coût de 65 millions d’euros, et exécuté par le Centre du commerce international (ITC).

 Dans son discours, Mme Dienaba Keita-Hann coordinatrice nationale du programme INTEGRA-ITC a dit que cet atelier est une occasion de présenter les résultats préliminaires et tendance de la cartographie et l’analyse de l’environnement numérique guinéen en vue de mettre en place une plateforme des acteurs pour stimuler les opportunités d’affaire et la création d’emploi pour les jeunes.

“Cet espace d’échanges sera également une occasion pour les acteurs de la filière de TIC de trouver un consensus concernant la mise en place d’une coopération stratégique pour la promotion des TIC en Guinée. Il permettra la communication, l’information, les échanges d’idées et les confrontations des différents points de vue en amont, de la finalisation de la feuille de route et la mise en place de la coalition. À l’issue de ces deux jours de rencontre, il sera question de mener à terme le processus à savoir la mise en œuvre rapide effective permettant de favoriser toutes les opportunités d’emploi et d’auto-emploi, dans l’industrie des Technologies de l’information et de la communication”, a-t-elle indiqué.

De son côté, Marina Marchetti chef d’équipe Gouvernance-Droits de l’homme de la délégation de l’Union européenne en Guinée a fait savoir que le programme INTEGRA est aussi un programme de fond fudiciaire pour l’Afrique qui vise à combattre la migration irrégulière et à donner des opportunités aux jeunes guinéens pour éviter qu’ils partent à l’étranger. “Le domaine numérique, est donc l’une des sources d’emploi possible, extrêmement valide”, a-t-elle précisé.

Madame Aminata Kourouma secrétaire générale du ministère du commerce a au nom de son ministre fait savoir que le 21e siècle est marqué par la technologie de l’information et de communication.

“La révolution industrielle ne laisse pas la Guinée en marge. Le gouvernement guinéen est engagé à mettre les technologies de l’information et de communication au service du développement et notamment au service des jeunes”, a-t-elle affirmé.

Cette initiative rentre dans le cadre du résultat 7.3 du programme INTEGRA financé par l’Union européenne et qui vise à mettre en place une coalition des industries des services des TIC à travers un partenariat public-privé pour une meilleure structuration de la filière en vue de renforcer les capacités de 200 jeunes pour des emplois durables.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942