Conakry : plaidoyer/lobbying portant sur la participation politique des jeunes lancé par le FONAJEP

Top de nos lecteurs

Fermeture des frontières : les cris de cœurs des femmes guinéennes bloquées au Sénégal

À Dakar, plusieurs centaines de femmes guinéennes restent bloquées depuis plus de 45 jours à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement...

Le père de la première victime des exactions du 13 janvier dénonce un abandon du FNDC et de l’UFDG

L’on se souvient que dans l’après midi du 13 janvier 2020, la première victime des sanglantes répressions contre les velléités d’un troisième mandat et...

Verite224.com a franchi la barre d’1 million 500 mille lecteurs en moins de 5 mois

Grâce principalement à son professionnalisme, sa neutralité et sa diversité d'opinions, le site d'informations générales http://www.verite224.com a franchi le seuil d'un million cinq cent...

Intox, désinformation et autres « Fake news »

« L’être humain est naturellement attiré vers les nouvelles négatives, même si ce ne sont nécessairement celles qu’il cherche en premier lieu ».C’est ce qui se...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

« Accroître la participation des jeunes aux instances de prise de décision est une responsabilité partagée », c’est le thème d’un forum lancé ce mardi 10 juillet 2019 à Conakry par le Forum National des Jeunes des partis politiques.

Cette activité financée par le programme des Nations Unies PNUD a regroupé plusieurs partis politiques qui ont été outillés de leur  partition dans le développement socio-économique de la Guinée. C’est un processus de plaidoyer/lobbying sensibilisation auprès de l’État, des collectivités locales, des partenaires sociaux et partis politiques.

Selon le président du forum national des jeunes des partis politiques FONAJEP, cette initiative est partie d’un constat très amer de la faible participation des jeunes aux instances de prises de décisions.

A LIRE =>  Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

« A travers la RGPH3 de 2014, la jeunesse représente plus de 76% de la population. Mais dit-il au regard du contexte actuel relatif à l’organisation et au fonctionnement des partis politiques et de l’administration publique, le constat révèle que les jeunes sont peu représentés au niveau des organes de décisions. Seulement, 1/113 députés à l’Assemblée nationale, 1/17 commissaires à la CENI et soit 1/342 maires élus. De ces faits, il nous semble évident de prendre en compte le rôle et la place des jeunes au sein des formations politiques et dans la société guinéenne comme maillon clé du développement socio-économique durable d’une nation », souligne Honorable Mamadou Habib Baldé.

A LIRE =>  Labé- Bitumage de la ville : Les jeunes de  Konkola chez les autorités administratives

Poursuivant son intervention, il a précisé que c’est pour la participation des jeunes aux programmes et actions de gouvernances locales et administratives à tous les niveaux doit être encouragé par l’ensemble des acteurs afin qu’ils prennent part activement à la vie de la nation.

« C’est pourquoi, dans les prochains jours le FONAJEP va déployer des équipes de plaidoyer sur le terrain et qui seront appeler à animer les rencontres d’échanges auprès des acteurs cibles à Conakry du 11 au 16 juillet 2019 et du 22 au 26 juillet dans 15 préfectures et deux sous-préfectures (Kamsar, Sangaredi) du pays ».

Plus loin, le président du FONAJEP a indiqué que dans la perspective de mise en place des conseils régionaux et des élections législatives à venir, il leur parait opportun de réfléchir sur la situation en vue de proposer des alternatives permettant aux jeunes d’être mieux situés, orientés et responsabilisés dans les actions politiques afin d’assurer la relève de demain et garantir l’équilibre fonctionnel et institutionnel dans notre pays.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Fermeture des frontières : les cris de cœurs des femmes guinéennes bloquées au Sénégal

À Dakar, plusieurs centaines de femmes guinéennes restent bloquées depuis plus de 45 jours à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété par le gouvernement...

Le père de la première victime des exactions du 13 janvier dénonce un abandon du FNDC et de l’UFDG

L’on se souvient que dans l’après midi du 13 janvier 2020, la première victime des sanglantes répressions contre les velléités d’un troisième mandat et...

Verite224.com a franchi la barre d’1 million 500 mille lecteurs en moins de 5 mois

Grâce principalement à son professionnalisme, sa neutralité et sa diversité d'opinions, le site d'informations générales http://www.verite224.com a franchi le seuil d'un million cinq cent...

Intox, désinformation et autres « Fake news »

« L’être humain est naturellement attiré vers les nouvelles négatives, même si ce ne sont nécessairement celles qu’il cherche en premier lieu ».C’est ce qui se...

Présidentielle 2020 : Sidya Touré assure que ça se fera sans Alpha Condé

Dans l'émission les grandes gueules de ce lundi 1er juin 2020, chez nos confrères de la radio espace FM, le premier responsable de l'Union...
0 Shares
x