violentes manifestations à Conakry
violentes manifestations à Conakry

Malgré les milliards de francs guinéens dépensés dans le secteur de l’électricité en Guinée, le courant électrique est toujours un luxe pour les populations de la capitale guinéenne et à l’intérieur du pays.

Ces derniers jours, les manifestations contre le manque de cette denrée indispensable pour le développement d’une localité.

Après de violentes manifestations à Boké, Kamsar, Kolaboui, plusieurs quartiers de Conakry notamment Koloma dans la commune de Matam, Bonfi, Hermakon, Matam-centre dans la commune de Matam étaient en ébullition ces derniers jours.

Dans la commune de Matam, les citoyens sont sortis parfois nuitamment pour exprimer leur ras-le-bol. À chaque fois, les manifestants sont dispersés par les forces de l’ordre.

Les populations promettent de poursuivre leurs revendications jusqu’à obtenir satisfaction.

Depuis quelques mois, la desserte du courant électrique se fait en rotation (tour-tour) dans la capitale guinéenne.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942