Conakry-Kindia : une dégradation très poussée de la route

Conakry-Kindia, la route complètement dégradée
Conakry-Kindia, la route complètement dégradée

Malgré des réformes engagées par le gouvernement guinéen dans le secteur routier. Certaines routes sont confrontés à une dégradation très poussée. C’est le cas de la route nationale numéro 1, Conakry-Kindia.

En cette saison, des citoyens qui pratiquent quotidiennement cette route sont confrontés à d’énormes difficultés.

Chauffeurs et usagers ont dénoncé ce calvaire au micro d’Aminata.com

« On souffre sur cette route. Actuellement Conakry-Kindia, on est obligé de faire 5 heures du temps à cause de la mauvaise état de la route qui est impraticable. L’État doit penser à réparer cette route parce que c’est la route nationale numéro 1 et elle a une importance très capitale. Plusieurs personnes l’empruntent pour aller à l’intérieur du pays. C’est bien de faire des projets pour construire des nouvelles routes mais ils n’ont qu’à essayer de voir comment réparer aussi ce qui est gâté», à souhaité Aboubacar Diallo, chauffeur Conaky-Kindia.

De leur côté, des usagers denoncent le manque de bonne volonté du ministère des travaux publics.

« Il faut se dire la vérité ce gouvernement ne fait pas l’affaire du peuple. Tous les jours on voit à la télévision le ministre des Travaux à travers Moustapha Naïté lancer des travaux de construction des routes et des ponts, c’est bien de faire ça, mais il faut aussi penser à renouveler les routes surtout les nationale comme Conakry-Kindia. Il y a aussi d’autres endroits qui sont complètement dégradés plus que même cette route. Ce n’est pas parce qu’ils ne peuvent pas mais c’est parce qu’ils ne veulent pas. L’Etat peut tout faire en matière d’infrastructures s’il a la volonté », a dénoncé Souleymane Cissé.

Cette route difficile à pratiquer à cette saison pluvieuse à cause de son état de dégradation très poussée enregistre souvent des accidents mortels. Comme l’a dit cet usager, c’est bien de créer d’autres infrastructures routières mais le gouvernement devrait faire face aussi à ces routes dégradées pour facilité la circulation aux populations.

Ibrahima Sory BARRY depuis Lundi pour Aminata.com

Tel: (+224) 656 77 52 34