1 (20%) 2 votes

Le chef de l’Etat guinéen a procédé au lancement ce mercredi 13 octobre 2017 au palais du peuple du schéma directeur de réaménagement de Kaloum et des îles de Loos initié par le Gouvernement de la République de Guinée pour redynamiser Kaloum et les îles de Loos sur le long terme dans la continuité de l’étude Grand Conakry Vision 2040.  

Dans son discours, le président Condé a dit que le projet vise, d’une part à repositionner Kaloum en optimisant son front de mer pittoresque et en construisant ou réhabilitant des bâtiments, les infrastructures, le patrimoine existant ; et d’autre part faire des îles autour de la capitale, des îles de la Célébration, offrant des lieux pour l’évènementiel, les festivals et la culture à Conakry.

Le schéma directeur de réaménagement de Kaloum et des îles de Loos est une sous-composante du Grand Conakry – Vision 2040 dont le scénario de mise en œuvre retenu par le Comité Interministériel de l’Aménagement du Territoire (CIAT), est un scénario d’équilibre qui permettra de répartir la pression démographique de la région à trois échelles : le territoire de la péninsule, le territoire des extensions urbaines récentes, le territoire des polarités relais existantes et à créer.

« Le schéma directeur de réaménagement de Kaloum et des îles de Loos qui cadre avec les axes stratégiques du Grand Conakry est opérationnel et propose des projets clés (d’embellissement, d’infrastructure, de restructuration, de remblais, etc.), et un cadre de mise en œuvre. Il se décline en trois phases exécutoires : phase 1 (2017-2020), phase 2 (2020-2030) et phase 3 (2030-2040) », a-t-on expliqué à la presse.

Ce projet dont le suivi est assuré par l’Agence de promotion des investissements privés de Guinée (APIP-Guinée) figure parmi les priorités de la République de Guinée. 

« L’ancrage institutionnel au niveau de la Présidence permet d’accélérer les procédures liées à l’exécution du projet, et d’éviter la multiplication des intervenants et de gagner en temps pour les différentes phases d’opérationnalisation du projet », nous-a-t-on indiqué.

 

Le projet prévoit le réaménagement de certains quartiers de logement. Qu’arrive-t-il à la population locale dans ces cas ? Y-aura-t-il un déguerpissement ?

«À l’exception des projets de logements sociaux, la majeure partie du réaménagement se déroule sur des zones ou des terrains non résidentiels. Pour les projets de logements sociaux, le schéma directeur propose de reloger les habitants dans des logements sociaux nouveaux construits à Kaloum.  Les autorités travailleront avec les leaders communautaires pour s’assurer que les résidents locaux ne seront pas déplacés sans être relogés. Le schéma directeur a été élaboré en tenant compte de la situation actuelle, des défis, des contraintes et des opportunités auxquelles Kaloum fait face. Le projet vise à restructurer et embellir Kaloum et les îles de Loos afin de les rendre attrayantes. Cela nécessitera la démolition et la reconstruction des habitations (occupations) actuelles. Ceci sera fait tout en tenant compte de la nécessité de préserver le patrimoine historique de Kaloum et des Iles de Loos », a promis le numéro1 guinéen.

Que vont devenir les bâtiments existants à Kaloum ? Qu’en est-il du patrimoine ? 

«Le Schéma directeur propose une liste de bâtiment et site patrimoniaux qui doivent être préservés et mis en valeur. Pour aller plus loin, l’idée est de procéder à une évaluation de l’existant en matière d’infrastructures à préserver, à rénover ou à démolir. Pour garder le caractère architectural de ce que l’on pourrait appeler le vieux Kaloum, une étude approfondie est nécessaire pour ne pas dénaturer l’image de Conakry qui contient des édifices historiques éminemment importants (à titre d’exemple, on peut citer l’hôpital Ignace Deen anciennement appelé hôpital Ballay), le musée de Conakry-Sandervaliah, les anciens bâtiments administratifs etc. »

Selon l’étude réalisée par le cabinet Singapourien Surbana Jurong, 3 phases de réalisation sont à retenir pour mettre en œuvre le schéma directeur de réaménagement de Kaloum et des îles de Loos. Les projets à court terme (2017-2020), les projets à moyen terme (2020-2030) et les projets à long terme (2030-2040). « A court terme : Avenue de la République, Boulevard Tiallo Telly, Rue du Musée, Boulevard du commerce, Promenade des berges, Débarcadère de l’île de Kassa. A moyen terme : Moderniser le centre-ville de Kaloum, Les logements sociaux, Consolidation de l’enceinte du palais, Construction d’un campus universitaire, Aménagement des corniches, Golf et country club sur l’île de Kassa. Long terme : Projets des corniches, Baie de la célébration, Baie de la culture, Projet de la Cité verte et le Projet de la cité Forestière ».

Le Président Condé a souhaité que les projets à long terme soient réalisés à court terme afin que le projet se termine avant 2040.

Un processus de consultation du Grand Public est prévu pour quinze jours. «Le projet tel que présenté, issu de nombreuses consultations sera finalisé suite à la consultation du grand public au Palais du Peuple qui est la culmination de ce processus. Le projet sera entièrement finalisé dans sa phase actuelle une fois les avis du grand public recueillis au Palais du Peuple à travers un formulaire de remarques et des boites à suggestions et sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) », précise-t-on dans le dossier de presse.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

 

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here