Commune de Labé versus commerçants : La rupture autour d’une taxe

Top de nos lecteurs

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

La tension née entre commune et commerçants ces dernières semaines, au tour de la taxe d’assainissement a atteint un autre niveau d’incompréhension entre les parties qui ne se font plus de cadeau.

Pour Sarifou Diallo du collectif pour la défense des intérêts des commerçants, la pilule est mère, difficile à avaler :

« Ce bras de fer est né du refus de la commune de la proposition des commerçants et de la chambre de commerce… »

A la commune, sans démordre non plus, les conseillers estiment la décision prise en commun avec la hiérarchie des commerçants avant de mentionner :

A LIRE =>  Banlieue de Conakry: cinq (5) imams mis aux arrêts par les forces pour une destination inconnue

« il n’y a pas eu d’augmentation au niveau de la location de leur stand habituelle, nous avons prposé d’introduire la t              axe d’assainissement, c’est-à-dire demander désormais à chaque propriétaire d’un kiosque métallique ou  en dur de payer 500 f pour l’assainissement et aux magasiniers 1000 f par jour. »

Vendredi au terme d’un conclave de plusieurs heures aucun accord n’est venu sanctionner le désaccord qui s’est prolongé jusqu’au lundi.

Alors le collectif pour la défense des intérêts des commerçants s’est fendu d’un communiqué dans lequel, il met un terme aux négociations tout en incitant les commerçants à ne plus payer de taxes à la commune.

Conseiller communal, Younoussa Baldé a condamné alors une décision grave et irréfléchie  qui ne manquera pas de susciter une plainte de l commune contre le collectif.

A LIRE =>  Banlieue de Conakry: cinq (5) imams mis aux arrêts par les forces pour une destination inconnue

Ousmane K. Tounkara

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...

Résultats des élections du 22 mars : Aboubacar Soumah du GDE ne mâche pas ses mots contre la CENI

La proclamation des résultats provisoires par la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI), donnant une large majorité à l’Assemblée Nationale le parti au pouvoir, le...
0 Shares
x