Communales/Dr Fodé Oussou : « il faut qu’on gagne ces élections »
5 (100%) 1 vote

En prélude des élections communales le 04 février prochain, l’UFDG continu à mobiliser ses militants afin de voter massivement pour le parti. Son vice-président, chargé des questions juridiques et sociale invite les militants et sympathisants d’aller  faire des corrections auprès des représentants de la CENI dans les quartiers pour pouvoir voter.

« La gouvernance locale, mobilisez-vous, il faut qu’on gagne ces élections, j’avoue qu’à chaque fois que je pense au président Cellou, je n’ai pas envi d’être à sa place parce que c’est difficile. Quand vous avez un petit parti, la répartition est facile. Quand vous avez un grand parti, ça devient difficile. Parce que tous les militants, tous les responsables sont au même niveau d’engagement », a indiqué Dr Fodé Oussou Fofana.

Il a poursuivi son intervention en rappelant que tout le monde s’est battu pour ce parti. « Vous avez 40 personnes sur la main, on vous dit de choisir une seule personne qui va être tête de liste, c’est difficile. Je voulais inviter les responsables du parti, chacun à ce qui lui concerne, il faut qu’on accepte nous même de dire que nous sommes dans le parti, que chacun accepte de faire un sacrifice et rester derrière le président Cellou, rester derrière les gens que nous allons choisir ».

Il a ajouté en s’assurant que main dans la main, l’UFDG pourra rafler  toutes les communes. « Si nous faisons comme ça, en 2020, on a la possibilité d’avoir la présidence. Quand nous aurons la présidence, nous allons tenir la balance légale entre toutes les ethnies et toutes les communautés dans ce pays ».

Dr Fodé Oussou encourage les militants en les disant qu’il n’y a pas un seul parmi eux qui ne mérite pas d’être maire. Il n’y a pas un seul qui ne mérite pas d’être conseillé spécial. Il n’y a pas un seul qui ne s’est pas battu pour ce parti.

« Nous devons tous nous battre accepté qu’on mette en place une liste et cette liste là soit notre liste à nous tous. Je sais que vous êtes capable de faire ça. Allez immédiatement dans les quartiers, il reste quelques jours, vérifié si vous avez vos noms. Si vous n’avez pas   vos noms recherchés à savoir là où il y a vos noms. Rentrer en rapport avec le représentant de la CENI qui est dans votre quartier pour faire des corrections. Pour voter, il faut être sur la liste. Battez-vous,   nous avons besoins des cinq communes de Conakry et c’est possible », a-t-il conclu.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : +224 656 77 52 34

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here