Comment la mauvaise communication risque d’impacter les campagnes vaccinales à venir 

Top de nos lecteurs

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Depuis quelques années les populations guinéennes surtout celle des zones rurales affichent une certaine réticence quant à l’administration du vaccin à leur progéniture, une idée populaire voudrait que ce vaccin freine leur fécondité à venir et la polémique lancée par un scientifique français, Jean Paul Merrat, il y a quelques semaines sur l’idée de tester un vaccin en Afrique d’abord n’arrange pas les choses.

A LIRE =>  La terre a-t-elle vraiment tremblé à Salambandé ?

A coup sûr ce discours aura de la répercussion sur les campagnes vaccinales à venir mais  comment la région sanitaire fait-elle face à de tels évènements ? Voici la réponse de Dr Oudy Bah DRS de Labé :

« On m’a rapporté dans un centre de santé qu’une équipe de vaccination et allée dans une localité, les ressortissants ont appelés leurs parents pour leur dire attention ! Ne vaccinez pas vos enfants, ça c’est très grave car les vaccins sont orientés pour plusieurs maladies et chaque maladie a son vaccin… »

Pour l’heure, il n’existe aucun vaccin contre le covid-19 a expliqué le DRS qui s’est empressé de rajouter même quand il va exister, il va prendre au moins trois ans et il sera officiellement annoncé.

Certes le covid-19 polarise les attentions pour le moment aux 4 coins de la planète mais il ne faut pas perdre de vue que toutes les maladies habituelles existent toujours a rappelé la plus haute autorité sanitaire de la région de Labé qui a rappelé que les vaccins sont nécessaires pour faire face au fort taux de mortalité maternelle et infantile.

A LIRE =>  Youssouf Amine Elalamy, lauréat du 2e Prix Orange du Livre en Afrique

Ousmane K. Tounkara

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....
0 Shares
x