A LA UNEPolitique

CNT: Dr Dansa Kourouma et quelques conseillers n’ont pas échappé aux sanctions de la CEDEAO

À l’image des membres du CNRD (Comité National pour le Rassemblement et le Développement), du Gouvernement de la transition, quelques honorables du Conseil National de la Transition(CNT) ont vu également leurs comptes gelés et interdits d’effectuer des voyages. C’est une décision de la CEDEAO, prise au terme des échanges ayant suivi l’examen du rapport présenté par Dr Boni Yayi, ancien Président du Béni et médiateur dans la crise guinéenne.

Réunis autour du sommet extraordinaire des Chefs d’État d’Afrique tenu le 22 septembre 2022 à New-York aux États-Unis, des décisions ont été prises pour sanctionner le Mali et la Guinée, deux pays frères, considérés comme de mauvais élèves qui n’auront pas respecté leurs maîtres.

Cette organisation sous-régionale, a diplomatiquement, économiquement et financièrement sanctionné la Guinée. Au même titre que certains membres du CNRD et Gouvernement, 7 membres du conseil national de transition ( CNT), ont été touchés par lesdites sanctions. Ce sont entre autres : Dr Dansa Kourouma, président du CNT, Mme Maimouna Yombouno, vice-présidente, Le hadj Facinet Sylla, vice-président, Yamousa Sidibé, secrétaire parlementaire, Mory Dounoh secrétaire parlementaire, Maimouna Barry secrétaire parlementaire, et Fanta Condé secrétaire parlementaire.

Sâa Robert Koundouno

A LIRE =>  Guinée : l'ANAD, le RPG, la CORED et le FNDC politique, rejettent le cadre de dialogue proposé par le CNRD
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »