A LA UNEPolitique

CNRD au pouvoir, résumé de la journée du Lundi, 04 octobre 2021:

Une conférence de presse, organisée par le patron de la société Burkinabé EBOMAF, en présence des journalistes Guinéens, spécialement transportés au Burkina à cet effet a fait couler beaucoup d’encres et de salives.
Le PDG accuse plusieurs cadres guinéens de corruption,  dénigre ouvertement la Guinée et remet en cause le travail des journalistes, en les menaçant de poursuites judiciaires.
Sur le plan diplomatique, la communauté internationale semble de plus en plus rassurée par les nouvelles autorités. Cela se lit dans l’évolution de son langage. Si jusqu’à récemment les menaces de sanctions étaient mises en-avant,  aujourd’hui on parle plutôt de volonté d’accompagner la transition.
Le chef de la délégation de l’union européenne en Guinée affirme qu’il y’a de nouveaux développements, qu’ils sont entrain de suivre de près et que son institution ne manquera pas au fur et à mesure que la transition va se développer,  d’accompagner correctement le processus.
Le secrétaire d’état américain Anthony Blinken quant à lui, assure au nom des états-unis que dans les semaines à venir, ils travailleront avec les guinéens et la communauté internationale, pour aider la Guinée à rétablir l’ordre constitutionnel,  assurer la bonne gouvernance et renforcer la santé publique, afin de garantir un avenir meilleur à tous les guinéens.
Cette journée a été marquée par une crise mondiale qui mérite d’être mentionnée, car l’un des plus grands groupe de réseaux sociaux au monde a enregistré une panne qui a privé l’humanité d’un canal de communication qui semblait indispensable.
Facebook,  Whattsap,  Instagram… sont restés inaccessibles pendant plusieurs heures.
La communication et une bonne partie de l’économie mondiale reposant sur ces réseaux, l’humanité se questionne sur ce que seront les conséquences d’une telle interruption.
À travers un communiqué lu à la télévision nationale, le président du CNRD a convié les directeurs administratifs et financiers (DAF) des départements ministériels et des régies financières à une rencontre demain lundi, 05 octobre,  au palais Mohamed V. Il précise qu’aucune absence ne sera tolérée.
À noter que cette convocation intervient après l’annonce d’un audit des comptes publics et la mise en place d’un organe de contrôle et de moralisation de la gestion publique.
Cheick ALIOUNE
A LIRE =>  En tournée, Cellou Dalein Diallo a rencontré plusieurs hauts responsables Européens
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks