Cet homme est en prison depuis 19 ans pour le meurtre d’une personne toujours en vie

Top de nos lecteurs

Labé : 305 cas contacts  du ”diaspo” de Serima identifiés  et en observation

A en croire la plus haute autorité  sanitaire de la région, Docteur Oudy Bah, le cercle des contacts  s' est élargi à  cause des...

Banlieue de Conakry: un présumé braqueur tué par arme à feu

L'insécurité bat son plein en cette période de couvre-feu à Conakry et ses environs. Un malfrat a été abattu par arme à feu à...

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

En mai 2019, cela fera 19 ans que Manuel Germán Ramí­rez Valdo­vi­nos est en prison pour homi­cide. Arrêté en 2000 dans la ville de Tepex­pan, au Mexique, cet homme a été reconnu coupable du meurtre d’une personne qui est pour­tant toujours bien vivante aujourd’­hui, rapporte le média local Tribuna. Lors de son inter­pel­la­tion, les agents minis­té­riels auraient fait usage de la violence et n’au­raient même pas obtenu de mandat d’ar­rêt, rendant toute l’af­faire suspecte.

A LIRE =>  Guinée: le GOHA dénonce l’instauration d’un état de terreur pour museler les opposants au changement constitutionnel

Manuel Ramí­rez Valdo­vi­nos aurait été torturé et reconnu coupable d’ho­mi­cide sans qu’au­cune preuve ni témoin ne soient jamais présen­tés devant les tribu­naux. Condamné à 43 ans d’in­car­cé­ra­tion, l’homme a tourné une vidéo en 2015, récla­mant l’aide du gouver­ne­ment d’En­rique Peña Nieto. « Je me tourne vers vous pour dénon­cer une injus­tice concer­nant la viola­tion de mes droits », disait alors le détenu.
Cliquez ici pour lire la suite

A LIRE =>  Moustapha Baldé, maire de la commune urbaine de Lelouma : « ce que nous avons pu faire… »
- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Labé : 305 cas contacts  du ”diaspo” de Serima identifiés  et en observation

A en croire la plus haute autorité  sanitaire de la région, Docteur Oudy Bah, le cercle des contacts  s' est élargi à  cause des...

Banlieue de Conakry: un présumé braqueur tué par arme à feu

L'insécurité bat son plein en cette période de couvre-feu à Conakry et ses environs. Un malfrat a été abattu par arme à feu à...

Plan de riposte économique : Dr Ousmane Kaba dénonce où il y a de problèmes

Suite aux annonces des mesures de riposte économique face au Covid-19 , le président du PADES a fait son analyse ce mercredi.Invité dans...

Siguiri: près de 70 millions GNF emportés par des malfrats dans une attaque

Les attaques armées se multiplient sur les différents axes routiers de la Guinée. Le dernier cas en date s'est produit dans la journée du...

Orange Guinée auprès du Ministère de la Santé dans la lutte contre le Covid 19

C’est ce mardi 7 avril 2020 que M. Aboubacar Sadikh Diop (Directeur Général d’Orange Guinée) et le Colonel Rémy Lamah (Ministre de la Santé),...
0 Shares
x