Cellou Dalein Diallo, Zephrin Diabré avec certains membres de la mission d'observation électorale de l'international libéraux-démocrates
Cellou Dalein Diallo, Zephrin Diabré avec certains membres de la mission d'observation électorale de l'international libéraux-démocrates

En mission d’observation électorale, au compte de l’international Libéral dont il est le chef de délégation,Elhadj Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne nous a gratifié d’une poignée de mots.

<<Le Sénégal, comme vous savez, est souvent cité comme un exemple d’une démocratie apaisée qui a déjà donné lieu à une ou deux alternances.

Un départ volontaire du président Senghor, Mr Abdou Diouf a été battu par Mr Abdoulaye Wade, lequel a été battu par Macky Sall.

Il était important pour l’international Libéral de susciter une mission d’observation pour connaître davantage le processus électoral sénégalais et surtout assister pour que checunes des parties ici présentes, je rappelle qu’il y’a des députés européens et africains, des leaders politiques européens et africains dans la délégation que je conduis, pour que chacun tire le maximum d’enseignement pour lui même.

Nous sommes là dans ce cadre, nous avons eu déjà beaucoup de contacts avec la Mission de la CEDEAO, de l’UE, l’organe de gestion des élections, avec certaines institutions pour prendre connaissance du processus des difficultés et des risques éventuels qui existent autour de ces élections, donc à l’heure qu’il fait nous sommes suffisamment informés et nous allons sur le terrain …>>

Ousmane K. Tounkara