orange guinee guicopres uba guinee votre
Lamah Sény du centre Drèame
Lamah Sény du centre Drèame

Campagne de dépistage du VIH/Sida : le Centre Dreame déplore l’incompétence de certains médecins

Apparemment, il y a des médecins qui se trouvent dans des centres de santé en Guinée qui ne savent toujours pas faire le dépistage du VIH-Sida.  C’est ce qu’on a pu comprendre dans les explications de Mme Lamah Sény du centre Dreame, lors d’une interview qu’elle a accordé à certains médias de Conakry ce jeudi 19 décembre 2019.

Interrogée sur la sensibilisation  de la population de Dubréka qui a été lancée le 09 décembre dernier pour lutter contre le VIH/Sida, cette femme de l’équipe de sensibilisation du Centre Dreame de Dubreka a déploré les difficultés des  centres de santé de Dubréka, Cimenterie, Fonfomerêt et tant d’autres.

« On a pu dépister 87 personnes, il y avait deux séropositifs, une femme enceinte et l’autre non. Le même jour celle qui était enceinte on a fait la prise en charge », a-t-elle déclaré.

Lors de leur campagne de sensibilisation, elle a énuméré d’autres difficultés rencontrées surtout dans les centres de santé. « Il y a beaucoup d’infirmières qui ne savent pas comment faire le test  et où sensibiliser aussi parce que le traitement, c’est la sensibilisation, ce n’est pas seulement le médicament. Il faut faire savoir aux gens ce qu’on appelle dépistage et ils doivent faire le dépistage. Mais si tu appelles quelqu’un seulement pour lui dire je veux faire ton test ou tu dois faire ses examens, il ne le sait pas de quoi s’agit, maintenant si ça se lève positif, qu’est-ce que tu vas dire à l’intéresser ? Tu ne peux rien parce c’est déjà trop tard. Il faut demander, il faut commencer dès le début  après si le test est positif maintenant elle-même saura que tu l’avais informé avant de faire le test.  Mais, il y a des infirmières qui ne savent pas faire la sensibilisation et le test aussi. Moi ce que j’ai constaté, seulement les mois de décembre, c’est peu pour la sensibilisation des guinéens parce qu’il y a beaucoup de guinéens qui ne savent pas, qui ne connaissent pas ce qu’on appelle VIH », a déploré Mme Lamah Sény.

Après les centres de santé, cette campagne s’est poursuivie jusqu’à dans les quartiers pour faire le test. « Il y en a qui ont accepté de faire le test et il y en aussi qui n’ont pas accepté. D’autres même disaient, les gens-là sont comme ça, on ne sait même pas quelle maladie qu’on appelle VIH Sida, ils fabriquent des choses pour tromper les gens », a-t-elle raconté.

A cette occasion, elle a demandé au gouvernement guinéen de faire cette campagne à chaque 3 mois.

Fatoumata Sylla, Coordinatrice du Centre Dreame
Fatoumata Sylla, Coordinatrice du Centre Dreame

Pour la part du centre Dreame Conakry de son accompagne contre le VIH/Sida, la coordinatrice générale a laissé entendre que centre Dreame est ouvert depuis 2006 et depuis son ouverture, tout est gratuit parce qu’ailleurs, il y a des examens qui sont payant et chez eux tout est gratuit.

« Nous faisons le soutient alimentaire, en plus des ARV et le suivi biologique. Nous appuyons aussi les patients pour bien se nourrir et aussi le centre est ouvert à n’importe qui. Que ça soit des vieux, des adultes ou des enfants, on ne demande aucun franc », a précisé Mme Fatouma Sylla.

Le Centre Dreame de la Communauté Sant’Egidio en Guinée organise chaque 25 décembre le repas de noël. Ce repas consiste à offrir le sourire et aux prisonnier à travers des repas. Pour cette année, les préparatifs sont déjà en cours avant le jour j.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »