Politique

Burkina Faso: au moins 47 civils et militaires tués dans une attaque dans le Sahel

Une nouvelle attaque a eu lieu aujourd’hui dans la région du Sahel au Burkina Faso. Un convoi de civils a été ciblé et le bilan est lourd, une centaine de morts en tout. 47 civils et militaires ainsi 58 terroristes ont été tués selon les sources sécuritaires.

L’attaque s’est déroulée sur l’axe Dori-Aribinda, à 25 kilomètres de la ville de Gorgadji selon des sources sécuritaires. Les forces de défense et de sécurité et les volontaires pour la défense de la patrie étaient en mission de sécurisation des civils qui rejoignaient Aribinda. Après avoir quitté Dori, le convoi a été frontalement attaqué par des hommes armés.

Au cours des combats, une trentaine de civils ont été tués. Quatorze FDS et trois volontaires sont également tombés au combat. On signale aussi que les FDS ont abattu 58 terroristes. Les opérations de secours sont toujours en cours sur place.

Avec RFI

A LIRE =>  Transition en Guinée, résumé de la journée du 10 octobre:
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks