Categories: A LA UNE Politique

Bilan d’Alpha Condé, défis et perspectives de l’ONSPA, Mah Aribot Savané, Directrice Générale de l’ONSPA dit tout

Mah Aribot Savané, Directrice Générale de l’ONSPA

Fidèle parmi les fidèles d’Alpha Condé, Madame Mah Aribot Savané est un soutien inconditionnel du Président Alpha Condé. Interrogée par notre rédaction, la Directrice générale de l’Office national du contrôle sanitaire des produits de pêche loue le bilan du chef de l’Etat arrivé au pouvoir le 21 décembre 2010.  Au cours de l’entretien, elle parle des défis et des perspectives de son service. Lisez.

Souhaits pour le nouvel an?

Mah Aribot Savané: Par rapport à cette nouvelle année, j’adresse une bonne et heureuse année 2018 au père de la nation le professeur Alpha Condé, à mon ministre de tutelle monsieur Fréderic LOUA, au cabinet de monsieur le Ministre, à l’ensemble de mes collègues du Ministère de la pêche et de l’aquaculture, aux travailleurs de l’ONSPA, à tous les administrateurs de Guinée particulierement à mon époux et à mes enfants ainsi qu’à toute ma famille. Je souhaite que cette année apporte la santé et la prospérité à tous les guinéens.

Deux ans du second mandat ?

Mah Aribot Savané : J’apprécie beaucoup la célébration de l’an 2 du deuxième mandat du Président de la République. A cette occasion d’ailleurs je suis l’invitée d’honneur dans une manifestation qui doit se tenir à Forecariah. Donc personnellement je suis satisfaite de cet anniversaire parce que à notre niveau, nous avons entamé beaucoup de choses, nous avons pu prendre contacte avec l’Union Européenne à savoir la Dg –santé, nous avons demandé une programmation de visite de l’office alimentaire de la DG-santé pour que la Guinée reprenne les exportations vers le marché de l’Union Européenne, un marché sur lequel la Guinée n’est pas présente maintenant depuis onze ans.

Bilan du Président de la République

Mah Aribot Savané : En terme de bilan, nous au niveau de notre structure, nous avons fait beaucoup de choses. Les deux années nous ont permit de réaliser un projet, un projet qui nous a permit de mettre en place un centre de fumage aux normes internationales bien que les travaux ne soient pas achever mais on est déjà très en avance. Cela est un acquis pour les femmes qui font la transformation des produits de pêche à savoir les femmes fumeuses. Il y’a eu quatre missions des experts de l’UE qui nous accompagnent. Nous avons pu avoir un protocole d’accord avec nos collègues de l’ONUSPA de Mauritanie où on envoi des échantillons pour les analyses. On a également profité de l’appui du NEPAD qui nous accordé du matériel de laboratoire aussi, nous avons eu des formations à travers le projet SPTDF financé par l’Union Européenne dont l’unité de gestion est l’ONUDI et le point focal se trouve chez-nous.  Avec toujours l’assistance d l’Union Européenne, nous avons eu des formations non seulement pour  les cadres de notre service mais aussi  pour les usiniers, et les femmes mareyeuses. Son incitation à la communication nous a permit de souscrire auprès de GO-Arica online où  on a une page de communication. Et présentement, nous avons des cadres qui sont déployés au niveau des débarcadères acquis dans le cadre de la coopération avec le Maroc. Ces débarcadères sont des débarcadères qui sont aux normes que nous allons présenter à l’Union Européenne lors de la visite de 2018.

Bilan exhaustif

Mah  Aribot Savané : Mon appréciation des actions du président, c’est surtout la desserte en courant électrique parce que dans le passé, quand on a reçu la visite de l’Union Européenne on nous a traité de rupture de chaines de froid c’est-à-dire qu’il y’avait pas de courant pour alimenter les chambres froides ce qui peut entrainer l’altération des produits. Donc cela faisait parti des déficiences constatées par l’Union Européenne au niveau de la Guinée. Les établissements n’avaient pas le courant et les gens n’arrivaient pas à conserver les produits. Mais au jour d’aujourd’hui avec Kaleta qui est là et bientôt Souapiti  ce problème ne se posera plus. Il y’aura beaucoup d’investissements au niveau de l’industrie de la pêche parce que les gens pourront bien transformer et conserver leur produit et cela va créer de l’emploi. Nos performances permettent aux entrepreneurs de créer de l’emploi si  les gens ont des usines qui sont dans les normes là ils peuvent créer de l’emploi  au niveau de la pêche artisanale et au niveau des usines. Donc j’apprécie beaucoup ses efforts dans le secteur, j’apprécie aussi  ce qu’il est entrain de faire en ce qui concerne les infrastructures, les équipements pour les  différents services de l’ETAT.

Qu’est-ce-que vous comptez faire encore pour un plus grand appui au président pour la réussite de tout son mandat ?

Mah  Aribot Savané : Tant que je serai à la tête de cette Direction, tant que je serai fonctionnaire, tant que le président sera là je mettre tout en œuvre de mon côté pour que le président réussisse dans sa mission de changer la Guinée. Nous avons été témoins de beaucoup de choses cette année et nous ne voulons pas que cela se répète, nous voulons que tous ceux qui évoluent dans le secteur de la pêche respectent les lois et la réglementation guinéennes en ce concerne la pêche. Nous allons tout faire, nous allons nous y mettre pour l’accompagner pour qu’on dise qu’en Guinée on peut venir investir dans le secteur de la pêche  sans crainte.

A présent, on va revenir sur votre service. Dites-nous ce quoi l’Onspa et quelle est votre mission ?

Mah Aribot Savané : L’Office National du Contrôle Sanitaire des Produits des pêches est chargé d’appuyer l’industrie des pêches, de favoriser la création des industries et d’appliquer la politique du gouvernement en matière de l’assurance qualité des produits de la pêche afin permettre que les populations guinéennes consomment des produits de qualité. Et pour cela, nous avons une législation et une réglementation que nous appliquons, nous avons des points d’intervention, nous avons des cellules au niveau des ports, aéroports et débarcadères, nous avons des services déconcentrés et nous voulons étendre cela à l’ensemble du territoire national. Nous faisons des formations pour nos cadres et pour nos operateurs pour les accompagner. Nous faisons en sorte que ceux qui s’installent le font dans le cadre du respect de la réglementation en vigueur en Guinée.

Quels sont les moyens dont vous disposez pour accomplir votre mission ?

Mah Aribot Savané : Nous avons des moyens bien sûr mais ils sont limités, nous n’avons pas assez de matériels pour faire le contrôle. Mais le problème est que le matériel que nous utilisons nous ne pouvons pas l’avoir sur le marché local. Donc on est obligé de faire la commande à l’étranger même si nous avons les moyens c’est ce qui nous fatigue surtout dans notre travail .Aujourd’hui, nous avons besoin de la logistique pour le de placement des inspecteurs car nos agents ne doivent pas être à la merci des operateurs. Nous avons fait un plan pour la construction de notre siège nous sommes à la recherche du financement.

.

 A l’occasion de cet  anniversaire de l’an 2 du second mandat du président, quel appel avez-vous à lancer  à l’endroit du peuple de Guinée pour son soutien aux actions du président ?

Mah Aribot Savané : Je demanderai à toutes les femmes de Guinée, à l’ensemble des travailleurs, à tous les guinéens de soutenir les actions du président de la république parce que au jour d’aujourd’hui, il a fait beaucoup de choses, la Guinée est ouverte, il y’a beaucoup de fonds qui doivent venir pour aider le pays dans le cadre des infrastructures, des équipements et de  la formations surtout la formation parce qu’elle est indispensable. Pour pouvoir avancer, il faut que les gens aient une bonne formation surtout les jeunes qui ont la chance d’aller se former ailleurs. Et tout cela  c’est grâce à la persévérance du premier responsable du pays à l’occurrence son excellence le professeur Alpha Condé.

Interview réalisée par Ousmane Cissé

 

Alpha Oumar Diallo

Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL https://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

Share
Published by
Alpha Oumar Diallo

Recent Posts

Insécurité : les attaques à mains armées se multiplient dans la banlieue de Conakry

Des bandits lourdement armés ont attaqué une famille aux environs de 3 heures du matin dans la nuit du dimanche…

1 heure ago

Milotek lance un nouveau service à destination des radios et djs

Milotek Guinee, lance un nouveau service à destination des radios et djs. Une offre d'hébergement, de création d'application mobile Android et ios pour stocker leurs…

6 heures ago

Quiproquo au tour du payement des taxes hôtelières à Labé

En mission  à Labé à l’occasion de la  création  d’une  structure fédérale  des  hôteliers, l’inspecteur National en provenance  de  la …

6 heures ago

Nomadisme politique en Guinée: à quoi joue Jean Marc Telliano ?

Jean Marc Telliano is back dans le RPG Arc-en-ciel. Cinq ans après avoir quitté la mouvance présidentielle, le président du…

6 heures ago

Retour de Dr Ousmane Kaba du PADES : « les guinéens s’interrogent sur ce qui va devenir la Guinée en 2020 »

Fraichement de retour au bercail dimanche 23 septembre 2018, le président du Pati des Démocrates pour l’Espoir, Dr Ousmane Kaba…

6 heures ago

Guinée: l’ONUDI clôture deux semaines de formation sur la petite hydroélectricité

L'organisation des nations unies pour le développement industriel (ONUDI), l'école nationale supérieure polytechnique de Conakry et le ministère de l'énergie…

8 heures ago