Banlieue de Conakry: un jeune d’environ 18 ans tué au cours d’une patrouille de la gendarmerie

Violents affrontements des policiers dans un quartier de Conakry
Violents affrontements des policiers dans un quartier de Conakry

Une source locale nous informe qu’un jeune de 17 ans et quelques mois a été tué au cours d’une patrouille de gendarmes dans la nuit du lundi 7 à ce mardi 8 octobre 2019 à Sonfonia gare 2 dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

Aux dires de notre informateur, Amadou Oury Barry a été grièvement blessé par des balles tirées par des gendarmes qui voulaient l’arrêter avec d’autres jeunes. Transporté d’urgence dans une clinique, il a rendu l’âme quelques minutes après.

La mort de ce jeune homme a irrité la colère des jeunes de la localité qui sont sortis manifester devant le poste de la gendarmerie locale ce mardi. Ils ont été dispersés à coups de gaz lacrymogènes.

Il y a quelques semaines, un autre jeune avait perdu la vie dans une autre patrouille à Nongo toujours dans la commune de Ratoma. La communication autour de ce cas avait fait sauter Balla Samoura à l’époque responsable de la gendarmerie régionale de Conakry.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942