Les répressions contre les citoyens par des forces de défense et de sécurité s’exagerent à Conakry. Après Mamadou Sow tué par balle le lundi dernier, c’est une femme qui vient d’être éteinte d’une balle ce vendredi 17 janvier 2020 à Bambeto dans la commune de Ratoma.
Pour le moment selon notre source d’information, la victime se trouve dans un état critique dans une clinique situé en haute banlieue de Conakry.
Malgré que le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ait déclaré la suspension de sa grève illimitée jusqu’au au 21 et 22 janvier prochain, certains coins de la capitale restent toujours sous tension.
Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com