Bah Oury pense que la Guinée doit accepter de faire face à ses propres problèmes

Top de nos lecteurs

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.
Le discours de repport des élections législatives et le référendum du chef de l’ État guinéen a suscité des débats dans la cité. Ce lundi matin, le président du parti UDD a exprimé son point de vue de cette réaction d’Alpha Condé en invitant la Guinée de faire face à ses propres problèmes.Invité chez nos confrères de la radio Espace Fm, dans émission “les Grandes Gueules”, Bah Oury a exprimé de ce qu’il pense pour une sortie de crise politique.

A LIRE =>  Guinée: le GOHA dénonce l’instauration d’un état de terreur pour museler les opposants au changement constitutionnel

Sur la question de glissement du mandat présidentiel en faveur du chef de l’État. Selon lui, Qu’il y ait glissement ou pas, tout cela ne peut-être géré qu’à travers des accords et des garanties internationaux…

<< Pour les mêmes raisons, en 2006, 2007, 2008, on nous a dit accélérez, accélérez, on s’est retrouvé devant des catastrophes. Il faut que la Guinée sorte définitivement de ces problèmes de fichier électoral, de dispute pour dire c’est transparent ou ce n’est pas transparent, on veut désormais en finir une fois pour toute avec cela et nous engager résolument désormais dans les tâches de développement…>>, a-t-il déclaré.

Poursuivant son intervention il a ajouté qu’il faut que la Guinée accepte une fois pour toutes de penser à ses vrais problèmes au lieu de penser à ces querelles de fauteuil présidentiel…

A LIRE =>  Crise sociopolitique en Guinée : trois chefs d'État ouest-africains attendus à Conakry ce mardi

<< On doit faire face à nos propres problèmes. Je rappelle que le RPG a eu beaucoup de morts pour qu’on ait le processus de démocratisation, donc, le RPG a une responsabilité historique de contribuer à permettre à la Guinée de tourner la page définitivement de ce blocage >>, a ajouté Bah Oury.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...

Une semaine après avoir nié devant le préfet devoir de l’argent au comité de gestion de la Kolima le DPJ  Thierno Aliou Barry se...

Après deux années de gestion heurtée par l’ingérence du DPJ Aliou Barry, la passation de services entre comités coopté et changé a finalement eu...

Référendum en Guinée: la Cour Constitutionnelle confirme la victoire du OUI avec  89,76% 

Dans un arrêt qu'elle a rendu ce vendredi 3 avril 2020, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire du OUI au référendum contesté du ...

Axe Kissidougou-Faranah: plus de 73 millions GNF emportés par des malfrats

Les couleurs de route continuent de semer la terreur sur les différents axes routiers de la Guinée. Une source locale nous apprend que des...

Résultats des élections du 22 mars : Aboubacar Soumah du GDE ne mâche pas ses mots contre la CENI

La proclamation des résultats provisoires par la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI), donnant une large majorité à l’Assemblée Nationale le parti au pouvoir, le...
0 Shares
x