A LA UNEPolitique

Bah Oury « Le principe de la libre circulation des personnes et de leurs biens, surtout la libre circulation des personnes est un Droit Constitutionnel. »

« Le principe de la libre circulation des personnes et de leurs biens, surtout la libre circulation des personnes est un Droit Constitutionnel. S’il y a des aspects qui font qu’un citoyen soit, pour une raison ou pour une autre, empêché de circuler librement, il faudrait que cela s’appuie sur des faits juridiques bien établis pour que nous ne soyons pas dans un état de non droit, mais que le Droit soit l’élément essentiel qui peut nous indiquer qui a droit à quoi et qui ne l’a pas ».

Bah Oury et Cellou Dalein Diallo

« Il faut que le principe du respect du Droit ainsi que de ses règles soit porté à tous les niveaux, au niveau de toutes les autorités. Qu’elles soient judiciaires ou exécutives, elles doivent se conformer à ce principe. Parce que c’est comme ça que les fondamentaux de l’Etat de droit peuvent être respectés. Il ne faudrait pas que les choses soient à géométrie variable parce que cela peut induire des attitudes discriminatoires à l’égard d’un citoyen »

A LIRE =>  « Non! Honorable Damaro, nous n'aurons pas la guerre en Guinée ! (Par Bogola Haba)
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »