orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Au Congo B., les contenus sur Facebook pourront désormais être vérifiés par un organisme de fact-checking

Facebook, en partenariat avec Congo Check, annonce aujourd’hui le lancement en République du Congo de son programme de vérification des faits par des tiers.

Actif dans plus de 21 pays d’Afrique subsaharienne, le programme s’inscrit dans la lignée des actions menées par Facebook pour lutter contre la diffusion des fausses informations.

 

Au Congo, les articles seront vérifiés par Congo Check, une organisation certifiée par le réseau international IFCN (International Fact-Checking Network). Une fois que Congo Check aura vérifié les faits d’un article, le travail de vérification sera affiché dans la section Articles connexes, immédiatement en dessous de l’article concerné dans le fil d’actualité. Les administrateurs de la page et les utilisateurs de Facebook recevront également une notification s’ils tentent de partager un article ou en ont déjà partagé un dans le passé qui a été qualifié de faux, ce qui permet à chacun de décider de ce qu’il veut lire ou partager. La vérification au Congo Brazzaville se fera sur tous les contenus postés en Français.

Balkissa Idé-Siddo, Responsable des affaires publiques de Facebook pour l’Afrique francophone, a déclaré : «Nous voulons tous voir sur Facebook des informations authentiques et sûres. Combattre la désinformation est une responsabilité que Facebook prend au sérieux et le lancement au Congo de notre programme de fact-checking avec notre partenaire Congo Check marque une nouvelle étape dont nous sommes très heureux.»

A LIRE =>  Le respect scrupuleux des régles budgétaires est un des principaux critéres de la bonne gouvernance. (Bah Oury)

Rodriguez Katsuva, co-fondateur de Congo Check quant à lui ajouté : « Les histoires des deux Congo sont liées depuis nos indépendances. Une infox née de la République démocratique du Congo, trouve vie aussi en République du Congo, voisin. En ces périodes spéciales et dans nos contextes politiques, économiques et sanitaires, c’est très important que les internautes trouvent Facebook comme un milieux sécurisé et d’information vérifiée. Congo Check étant un projet sur tout le bassin du Congo, nous sommes heureux de collaborer avec nos équipes au Congo B, après la Centrafrique, pour lutter ensemble contre les infox. »

Le programme de vérification des faits par des tiers de Facebook couvre désormais 22 pays d’Afrique subsaharienne en partenariat avec des organismes tels que l’AFP, Les Observateurs de France 24, Africa Check, Dubawa, Pesa Check et Congo Check.

FIN./

 

A propos :

 

Facebook est une société technologique dont la mission est de donner à chacun la possibilité de créer une communauté et de rapprocher le monde entier. Nos produits, qui incluent l’application Facebook, Messenger, Instagram, WhatsApp, Oculus, Workplace, Portal et Novi, encouragent plus de 3 milliards de personnes à travers le monde à partager leurs idées, se soutenir et faire la différence.

A LIRE =>  Communiqué de presse: Béchir Ben Yahmed, fondateur de Jeune Afrique, est décédé ce 3 mai 2021

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »