Atelier de formation de la société civile à l’analyse et au processus budgétaires à Conakry

Formation de 20 agents comptables et trésoriers issues des organisations de la société civile
Formation de 20 agents comptables et trésoriers issues des organisations de la société civile

La coalition nationale des organisations de la société civile pour le repositionnement de la planification familiale organise en partenariat avec Amplifychange un atelier de formation de 20 agents comptables et trésoriers issues des organisations de la société civile adhérente à la coalition au centre de Cancérologie de Donka du 10 au 12 Octobre 2019.

Pour la présidente de la Coalition nationale de la société civile pour le repositionnement de la planification familiale Dr Bintou Bamba, cette formation de 3 jours donne l’opportunité aux organisations membres du consortium de faire du plaidoyer et mettre en œuvre des activités de renforcement de capacité des coalitions et des organisations de la société civile d’élaborer des politiques et des stratégies sur le droit de la santé sexuelle et reproductive dans les 4 pays de l’Afrique de l’ouest qui sont le Mali, la Guinée, le Niger et le Burkina Faso.

Objectif de la tenue de cet atelier selon la présidente de la Coalition nationale des organisations de la société civile pour le repositionnement de la planification familiale Dr Bintou Bamba est de permettre aux participants d’acquérir les compétences pour identifier les engagements, les programmes et les projets de promotion des DSSR par région dans leurs pays respectifs ; Se familiariser avec le contenu et les modalités pratiques de mise à jour de la plateforme de partage d’informations entre les OSC et les parties prenantes des droits de la Santé sexuelle et Reproductive (DSSR) ; de pouvoir expliquer un processus budgétaire et ses fondements juridiques et de savoir aligner  efficacement leurs initiatives de plaidoyer en faveur des DSSR sur le calendrier budgétaire surtout mieux interagir avec les acteurs impliqués dans le processus budgétaire aux national et infranational (collectivités territoriales).

Cette formation de trois jours vous a permis chers participants d’acquérir de nouvelles connaissances dans le domaine de l’analyse budgétaire et aux processus de budgétisations et de comprendre le cadre global de l’élaboration du budget et expliquer les spécificités du budget-programme de l’Etat ; les spécificités de la conception d’une part et de la mise en œuvre et du suivi-évaluation du budget des collectivités territoriales ; les notions et les outils de base de l’analyse budgétaire et pouvoir planifier efficacement un plaidoyer dans un processus budgétaire de l’état et des collectivités territoriale pour la promotion des DSSR d’autres part affirme Mme la Présidente.

Ces connaissances acquise ici vous permettras aussi de faire la restitution de cette formation dans vos structures respectives, de pouvoir aligner efficacement les initiatives de plaidoyer en faveur des Droits à la santé sexuelle et reproductive sur le calendrier budgétaire et mieux interagir avec les acteurs impliqués dans le processus au sein de vos structures et au niveau national dans toutes les collectivités.

Je n’ai aucun doute que vous avez bien assimilé le cadre global d’élaboration du budget et que vous soyez capable d’expliquer les spécificités du budget de l’Etat, la spécifité de sa mise en œuvre et sur le Suivi/évaluation du budget des collectivités territoriales conclut Dr Bintou Bamba .

Les participants ont eu aussi la chance de recevoir quelques notions sur les éléments fondamentaux du plaidoyer, le mécanisme opérationnel du plaidoyer, le niveau d’intervention et cible du plaidoyer et quelques domaines possibles de plaidoyer, les étapes d’une campagne de plaidoyer et comment faire une évaluation du plaidoyer.

Rappelons que ce projet est un fruit d’un consortium constitué du conseil et appui pour l’Education à la Base (CAEB), Ebenezer International, Humanité et inclusion et de la Coalition régionale des Organisations de la Société civile pour l’Afrique Francophone.

Le but de la mise en place de ce consortium, est de créer une synergie des efforts nationaux et régionaux des plaidoyers et Lobbying avec les Coalitions de la Société Civile les institutions régionales (OOAS, UNFPA, CEDEAO, SADC) et les autorités gouvernementales en Afrique de l’Ouest et Afrique Australe pour Ce projet profitera de l’expérience des pays de l’Afrique Australe Pendant des voyages d’études et des résultats des études menées dans ces pays.

Ce projet a pour objectif d’une part plaider et aider a améliorer la politique et la stratégie des droits à la santé sexuelle reproductive (DSSR), sur les thèmes prioritaires d’Amplifychange, au niveau au niveau régional, et national dans les 4 pays de l’Afrique de l’ouest (Mali, Guinée, Niger et le Burkina Faso) et d’autres part faciliter le renforcement des capacités, l’engagement et la mise en réseau des Organisations de la sociétés civile pour une meilleure mise en œuvre, de suivi et de l’évaluation d’impact des politiques dans les pays suis-cites.

La fin de l’atelier a été sanctionné par la remise de certificat de participation aux participants

Kadiatou Thierno Diallo

Journaliste