orangeguinee guicopresse UBA

Après le départ des forces de sécurité : des actes de vandalisme constatés au QG et au siège de l’UFDG

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée fait face à des ennuis depuis son auto-proclamation vainqueur du scrutin du 18 octobre 2020. Après le départ des forces de sécurité ce vendredi, postés au QG et au siège général de son parti UFDG depuis plus d’une semaine, des actes de vandalisme ont été constatés.

Selon notre constat, des vitres ont été caillassés, des ordinateurs emportés et des bureaux vandalisés, après le départ des forces de sécurité postés de façon illégale pour surveiller le Quartier Général de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée.

Le président de l’UFDG qui est désormais libre de ses mouvements après 10 jours de confinement forcé à son domicile privé estime que cet acharnement contre sa personne n’a aucune base légale.

« Cette violence contre ma personne et cette destruction opérée dans mes bureaux n’avait aucune base légale », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Après cette partie, même constat a été enregistré au siège de l’UFDG, ici encore, tout le système de sonorisation qui permettait d’animer les assemblées générales du parti a été détruit durant le séjour des hommes en tenues. Installés pendant 12 jours, il a fallu les instructions du ministre de la sécurité et de la protection civile pour que les maintiens d’ordre libèrent les lieux pour permettre à Cellou Dalein Diallo d’avoir l’accès à son QG et son siège.

« Ils ont mené la même opération au siège du parti. Tout le système de sonorisation a été détruit. Ils se sont installés ici de façon illégale pendant une dizaine de jours. Le ministre de la sécurité, Albert Damantang Camara m’a appelé hier à 21 heures pour me dire que je peux avoir accès à mon siège et à mon QG dès aujourd’hui. J’ai essayé de lui demander pourquoi cette exaction contre ma personne. Il m’a dit monsieur le premier ministre, on en parlera », a-t-il expliqué.

Suite à cette exaction contre le parti UFDG, le leader Cellou Dalein Diallo n’exclu pas de porter plainte contre X. « Il faut d’abord que j’en fasse l’inventaire pour savoir ce qui est perdu. Les autres responsables du parti viendront faire leurs inventaires et l’huissier va compléter dans son PV qui va appuyer la plainte que les avocats vont introduire auprès de la justice », a-t-il précisé

Depuis son auto-proclamation vainqueur dès le premier du scrutin du 18 octobre 2020, l’ancien premier ministre enregistre des ennuis ces derniers jours. Il a été confiné pour par des policiers et des gendarmes pour l’empêcher de tout mouvement. A cette occasion, il n’a pas manqué d’accuser le pouvoir en place d’être à la base de cet acharnement contre sa personne.

 Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »