Après la proclamation des résultats Ousmane Sonko parle aux Sénégalais

Ousmane Sonko, candidat à la présidentielle sénégalaise
Ousmane Sonko, candidat à la présidentielle sénégalaise

Jeudi, la commission nationale de recensement des votes a rendu son verdict.

Dans la course au pouvoir qui opposait cinq candidats, Macky Sall, candidat à sa propre succession a rempilé en s’adjugeant de plus la moitié des suffrages exprimés soit 58,27%.

Immédiatement, l’opposition avait rejeté ces chiffres et Barthélémy Diaz maire de Mermoz et fidèle de Khalifa Sall avait annoncé la couleur en disant que:

<<Les politiciens ont fait leur travail, il revenait au peuple Sénégalais de défendre son choix.. >>

Cependant, jusque là nul n’avait entendu de vive voix Ousmane Sonko depuis, c’est désormais chose faite.

Le troisième du scrutin s’est exprimé au soir du vendredi au siège Atepa situé sur la VDN.

D’entrée de jeu, le jeune leader a fustigé un scrutin biaisé en amont avec l’installation illégale de bureaux de vote et la rétention des cartes de certains citoyens avant de préciser que de façon collégiale, l’opposition réfute les résultats proclamés par Demba Kandji. Il a aussi plaidé pour une nette solidarité qui permettrait de consolider la démocratie sénégalaise.

Puis, Ousmane Sonko s’est montré reconnaissant pour la ferveur autour de lui et de son équipe depuis le début des campagnes, saluant au passage la dignité, la bravoure, la ténacité et le courage des sénégalais avec une mention spéciale pour les femmes et la diaspora d’avoir eu foi en la cause qu’il porte.

Piqûre de rappel Sonko est le plus jeune des cinq candidats à la présidentielle et le seul à ne pas avoir servi dans l’administration, ce qui lui confère une image assez positive sur laquelle il fonde son discours antisystème.

Ousmane K. Tounkara