Les Guinéens continuent de tombe en Angola. Un jeune originaire de Kossi dans la commune rurale de Termessé préfecture de Koundara a été tué par des inconnus par arme à feu aux environs de 17 heures à Luanda la capitale angolaise.

Selon Boubacar Dara Barry un des responsables de la communication d’une association de guinéens vivants en Angola, le défunt du nom d’Ibrahima Sory était dans son lieu de travail lorsque des inconnus sont venus ouvrir le feu sur lui.

Dans la nuit du lundi 6 novembre 2017, c’est un autre jeune du nom de Bhoye Diallo originaire de Nobé dans la sous-préfecture de Soyah préfecture de Mamou qui a été assassiné par des malfrats dans la capitale angolaise alors qu’il revenait de son lieu de travail.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

PARTAGER