Rate this post

A l’occasion d’une émission de la place, ce vendredi 2 juin 2017, Ibrahima kalil Tounkara informaticien dans une institution accrédité en Guinée, a déploré le comportement néfaste de certains médecins de la clinique Ambroise Paré ,suite au décès de son enfant.

Le père de famille, Ibrahima kalil Tounkara, a témoigné les circonstances dans lesquelles son enfant est décédé à la clinique : ” le samedi, 27 mai 2017. Je suis arrivé au niveau de l’hôpital mon enfant n’avait absolument rien. Il était question de faire le contrôle de l’enfant . Le pédiatre absent, il a donné des instructions de rencontrer le service d’urgence. ils ont demandés de faire un petit test sur le corps de mon enfant à la recherche des veines pour déshydrater, il a été blessé par tout .Hospitalisé ,ils ont branché le sérum le samedi, dimanche et lundi, en lui donnant des sérums, des paracétamol et autres produits.

Finalement l’enfant était enflé partout (les yeux, les bras… ), donc il était à l’agonie par l’excès d’eau dans son corps et le mercredi à 9h 30 second après mon enfant est décédé ” pleure t-il.

L’informaticien ,Ibrahima kalil Tounkara dira :”la clinique Ambroise Paré est un hôtel où les gens viennent pour mourir. Nous jetons beaucoup d’argent pour être tué. C’est des escrocs, c’est très dangereux, je me remet à Dieu que de porter plainte “.

Zeze Enema Guilavogui pour aminata.com
Tel, +224622344542
zezeguilavogui661@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here